Culture et identité

« Un événement exceptionnel »

"2011 : l’Année d’Élie, un combattant Réunionnais de la Liberté"

Témoignages.re / 28 octobre 2011

Après la conférence-débat de Gilles Gérard sur les familles d’esclaves et de maîtres en 1811 à Saint-Leu, puis la rando-mémoire au bassin Misouk de la ravine du Trou et au quartier de Grand Fond où a eu lieu l’affrontement entre les esclaves révoltés et les miliciens, un nouvel événement s’est déroulé ce mois-ci pour célébrer "l’Année d’Élie". Et comme l’a dit Sudel Fuma, coordonnateur du Kolèktif Lané Éli (K.L.É.), ce fut « un événement exceptionnel dans notre Histoire ». À savoir : le baptême de "l’Amphithéâtre Élie" à la Faculté des Lettres et des Sciences humaines à l’Université de La Réunion. Et cela s’est passé avant-hier au Campus universitaire du Moufia à Saint-Denis.

Cette cérémonie fut marquée notamment par des moments très touchants avec des prestations artistiques émouvantes et des interventions marquantes sur le sens de cet événement, mais aussi par la présence de nombreux étudiants. Ceux-ci ont beaucoup apprécié que les responsables de l’Université de La Réunion donnent à un lieu de formation de la jeunesse réunionnaise et de l’océan Indien le nom d’un de nos ancêtres esclaves qui a organisé une grande révolte pour la liberté il y a 200 ans dans la région de Saint-Leu.
Les chants, les poèmes, les allocutions et autres interventions qui ont marqué la cérémonie ont souligné à quel point il est nécessaire de faire connaître ce genre de soulèvement mais aussi toutes les formes de résistances et de répressions qui ont marqué notre Histoire et qui restent encore trop peu enseignées. Ils ont également rappelé qu’il est indispensable de rendre hommage à tous les Réunionnais combattants de la liberté depuis trois siècles et demi, mais que le plus important est de continuer leur combat aujourd’hui et demain.
Voilà pourquoi, dans cette chronique hebdomadaire de "l’Année d’Élie", "Témoignages" félicite et remercie tous les acteurs de cet événement, qui va contribuer à l’appropriation de son Histoire par le peuple réunionnais. Et nous aurons l’occasion d’y revenir.


Kanalreunion.com