Culture et identité

« Un évènement exceptionnel » se prépare à Saint-Leu

Commémoration du bicentenaire de la révolte des esclaves de Saint-Leu

Sophie Périabe / 4 juin 2011

Hier, le maire Thierry Robert a présenté le programme de commémoration du bicentenaire de la révolte des esclaves de Saint-Leu. Une manifestation « exceptionnelle » qui se déroulera du 5 au 8 novembre prochain et qui inaugurera notamment une stèle en mémoire des nos aînés qui se sont battus pour notre liberté.

Du 5 au 8 novembre 1811 éclate à Saint-Leu une insurrection d’esclaves pendant la période de l’occupation britannique de l’Ile Bourbon.
Suite à cette révolte, 18 têtes ont été tranchées à la hache entre le 10 et le 23 avril 1812 dans différentes communes de l’île, et notamment à Saint-Leu.
« C’est un pan de notre histoire que l’on doit rappeler et transmettre pour que la population se l’approprie », a expliqué le maire de Saint-Leu.
Plusieurs associations se sont retrouvées, à l’initiative de la mairie, à travailler sur ce thème, avec l’appui des collectivités.
« C’est la première fois qu’on organise une telle action à La Réunion », a rappelé Joseph Sinimalé, représentant du Département. « Jamais on aurait pensé que 200 ans après, on aurait mis à l’honneur ces personnes qui ont été décapitées, qui ont vécu des moments très difficiles pour notre liberté », a ajouté Sudel Fuma, historien et membre du KLE (Komité Lané Elie).
Tous sont unanimes pour saluer l’initiative de la municipalité de Saint-Leu, d’autant plus que la révolte a eu lieu dans cette commune.
« C’est vraiment l’aboutissement d’un travail pour faire avancer la connaissance de l’histoire et l’appropriation de cette histoire par la population », souligne la responsable de l’association Rasine Kaf.

Se remémorer et s’approprier notre histoire

La commémoration du bicentenaire de la révolte des esclaves de Saint-Leu débutera le 5 novembre 2011 par l’inauguration d’une stèle en mémoire de nos ancêtres.
C’est l’artiste saint-leusien Richard Vildeman qui aura l’honneur de créer une sculpture qui symbolisera la rencontre des esclaves se retrouvant pour réfléchir à la révolte.
« Il s’agira d’un cercle avec au centre un miroir réfléchissant. Autour de ce cercle seront installés 10 bustes, en demi-cercle. Cela donnera une idée des personnages qui ont participé à cette révolte ». L’artiste a voulu créer un support de mémoire, « qui nous manque aujourd’hui. J’ai souhaité mettre en avant la fierté des esclaves et ne pas les montrer dans un moment de faiblesse », explique Richard Vildeman.

Autre temps fort sera l’organisation d’un colloque international les 7 et 8 novembre qui traitera de cette révolte, et plus généralement des révoltes d’esclaves dans l’océan Indien, aux Antilles et en Amérique du Sud. « Nous avons voulu ne pas polariser sur la révolte de Saint-Leu. Nous souhaitons l’insérer dans les autres révoltes dans la zone océan Indien et dans le monde pour avoir une approche comparatiste », précise Prospèr Ève de l’Association historique internationale de l’océan Indien (AHIOI), qui sera chargé de l’organisation. Plus d’une vingtaine de conférenciers d’ici et d’ailleurs participeront à ce colloque. La population est également invitée à ces conférences afin de réfléchir sur ces évènements passés.

Parallèlement, des expositions seront organisées sur différents sites de la ville de Saint-Leu. Un village d’esclaves sera reconstitué au Parc du 20 Décembre à l’initiative du KLE.
Un documentaire-fiction sur la révolte des esclaves, résultat d’une collaboration entre l’historien Sudel Fuma et l’auteur réalisateur William Cally, sera diffusé en avant-première le 8 novembre sur la place de la mairie.
Enfin, l’école maternelle de Plateau s’apprête à dénommer son école “Ecole maternelle Elie”. Dans ce cadre, elle mène une sensibilisation auprès de l’équipe enseignante, des parents et des enfants.
Afin que tous s’approprient ce pan de notre histoire, de nombreuses autres animations culturelles et musicales seront proposées pendant toute la durée des festivités de commémoration du bicentenaire de la révolte des esclaves de Saint-Leu.

 SP 


Kanalreunion.com