Culture et identité

« Un grand moment de notre Histoire »

"2011 : l’Année d’Élie, un combattant Réunionnais de la Liberté"

Témoignages.re / 4 novembre 2011

Lundi dernier, "Témoignages" a publié l’essentiel du programme des manifestations organisées depuis aujourd’hui jusqu’à mardi prochain à Saint-Leu pour commémorer le bi-centenaire de la révolte de nos ancêtres esclaves avec leur dalon Élie.
Parmi les temps forts de cette commémoration d’« un grand moment de notre Histoire », selon les mots de Sudel Fuma, il y a aujourd’hui à 16h15 le baptême de l’École Maternelle Élie, au Plateau du Piton Saint-Leu, par le maire Thierry Robert avec son Conseil municipal et par l’inspecteur de l’Éducation nationale, Patrick Avet-Rochex. Le Conseil Général, le Territoire de la Côte Ouest et les associations Tré-d’Union et Komité Éli sont partenaires de cet événement.
Nous évoquerons les autres événements dans les prochains jours. Aujourd’hui, nous revenons sur d’autres actions menées à cette occasion.

• Exposition à la bibliothèque de Piton

Depuis le 22 septembre et jusqu’au 2 novembre à la bibliothèque de Piton, Gilles Gauvin, professeur d’histoire-géographie, et Laëtitia Larralde, ont exposé les planches originales des deux tomes de la bande dessinée "Tambour battant".
Le premier tome, sorti en 2010, abordait le marronage dans des cou-leurs ocre. Pour cette deuxième édition, les images se teintent de rouge pour donner le ton de la révolte des esclaves.
Les planches exposées montrent les différentes étapes de l’évolution de la BD avec des extraits manuscrits, des esquisses au crayon, puis les dessins se parent de couleurs... Les deux tomes s’inspirent de faits réels mais laissent une part à la créativité, notamment pour les personnages. En parallèle, des documents historiques viennent rappeler la réalité. L’objectif de cette exposition est de vulgariser cette page de notre histoire.
D’autres livres sont venus compléter la collection de la bibliothèque sur la traite négrière, la révolte, l’abolition mais aussi l’esclavage moderne. Un sujet qui semble malheureusement rester d’actualité...

• Cycle de conférences

Depuis juin 2011, un cycle de conférences a été mis en place pour célébrer le bicentenaire de la révolte. Tous les premiers jeudis du mois, un débat est proposé au grand public dans la salle du Conseil municipal.
Ce jeudi 3 novembre, le thème était "Saint-Leu et les notaires dans la 1ère moitié du XIXème siècle", présenté par Albert Jauze.
Le jeudi 1er décembre prochain à 18h, Sudel Fuma présentera "L’abolition de l’esclavage à Saint-Leu".

• Visite virtuelle à 360°

Accessible depuis le site internet de la mairie, www.saintleu.re, les utilisateurs pourront faire une visite virtuelle de trois lieux de Saint-Leu représentatifs de l’histoire de la révolte. Porteur : Association solidarités et culture.
Le contexte historique en 1811 : la situation de l’esclavage (un champ de canne à sucre)
La révolte de Saint-Leu (Piton Rouge)
Le procès et les condamnations (église de Saint-Denis)


Kanalreunion.com