Culture et identité

Un grand succès avec la présentation des reliques du Bouddha et de ses disciples célèbres avec une bénédiction individuelle

Le tour fait étape à La Réunion, pour la paix ici et dans le monde

Jean Fabrice Nativel / 27 juillet 2009

« Il est important que ce projet touche le plus grand nombre, que toutes les communautés spirituelles soient représentées ; merci d’en parler autour de vous ! ». Les responsables de l’association Gyeltsabje ont été entendus. La foule a empli le centre Samsara à la Rivière du Mat les Hauts Bras-Panon de 10 à 20 heures samedi et dimanche –le vendredi, en fin d’après-midi était dédié à la cérémonie d’ouverture. Aligné en file jusqu’au champ de canne voisin, chacun attend patiemment pour contempler les reliques, pour recevoir et diffuser de l’amour et de la paix. Avant qu’elles s’envolent pour l’Afrique du Sud

Toute La Réunion est représentée dans sa diversité : religions et spiritualités dont les bouddhistes tibétains –organisateurs-, couleurs et origines, malades ou bien portants, enfants, adultes, gramounes des cases voisines ou citadins, habitants de toute l’île, portant parfois un animal, bienvenu lui aussi pour sa bénédiction. Chaque personne a réalisé un circuit, visible et intime, sur quelques mètres dans le respect et la convivialité : déposer un peu d’eau sur la statue du Bouddha enfant, voir les reliques, lire des textes, « faire de la musique » avec une cloche, un bol et des cymbales tibétaines, et recevoir la bénédiction.

«  Bénir et transformer l’esprit et le cœur de chacun en ce monde »

« Partout de par le monde, c’est le bon cœur et l’amour bienveillant qui engendrent la paix » déclare le Lama Zopa Rinpoché directeur spirituel du projet Maitréya. Les fonds recueillis lors du tour des reliques vont permettre la construction d’une statue du Bouddha Maitréya haute de 152 mètres. « Elle aura pour but de bénir et transformer l’esprit et le cœur de chacun en ce monde ». Édifié à Koushinagar dans le Nord de l’Inde près du lieu où est mort le Bouddha historique, « Le projet Maitréya comprend des équipements spirituels, médicaux et éducatifs, des créations de centaines d’emploi ».

« Les reliques sacrées sont d’extraordinaires grains à l’apparence de perles… »

L’association Gyeltsabje, qui propose des enseignements dans toute l’île par le lama réunionnais Thubten Sangpo, accueillaient les organisateurs, religieux et laïques, du Tour mondial des reliques. « Cette collection rare et précieuse sera exposée au cœur de la statue de Maitréya. Les reliques sacrées sont d’extraordinaires grains à l’apparence de perles recueillies, après leur crémation, dans les cendres de maîtres spirituels : Bouddha historique, Dalai Lama, Karmapa, Ananda, Sharipoutra, Maugalyayanaparfois de différentes réincarnations ».

« Les religions et les traditions de La Réunion enseignent le même message de respect… »

Comme le disent des participants à Samsara « Les religions et les traditions de La Réunion enseignent le même message de respect, de patience, d’amour, de compassion, de partage, de soutien mutuel ». Cette manifestation spirituelle a voulu participer à leur application concrète car « s’enracinant dans l’esprit et le cœur d’un nombre toujours grandissant de personne, la paix en ce monde peut devenir un rêve accessible ».

Eva S. et Jean Fabrice Nativel


Kanalreunion.com