Culture et identité

Un lien étroit entre "Ayesha", "Colonisation de l’Île Bourbon" et "Eudora"

Parution de trois ouvrages aux Éditions Orphie

Témoignages.re / 13 mars 2012

Les Éditions Grand Océan, créées par le docteur Jean-François Reverzy, seront présentes au Salon du Livre de Paris cette semaine, du 15 au 19 mars, sur le stand du ministère de l’Outre-mer. Le médecin, psychanalyste et écrivain a par ailleurs créé une collection aux Éditions Orphie, intitulée "Trésors de l’océan Indien". Dans cette collection, il vient de faire paraître trois ouvrages pour le Salon parisien. Ces livres seront à La Réunion en avril. Voici leur présentation par Jean-François Reverzy, directeur des Éditions Orphie.

Le premier de ces trois livres, "Ayesha" est un ouvrage personnel, reprenant et enrichissant la première édition de 1990. Un ouvrage de qualité, illustré à la fois par Hervé De Coller, né à Maurice en 1942, et par Xi et Maa’, qui peut être considéré comme le Salvador Dali malgache.
Cette œuvre, qui compte donc 10 illustrations en couleurs, se situe entre le roman, la nouvelle et l’essai. Elle est le fruit de l’interface entre ma pratique et les cultures de La Réunion et de l’Océan indien. Et je la considère comme une sorte de testament philosophique.

Un grand classique réunionnais

Le second livre est intitulé "Colonisation de l’Île Bourbon et Fondation du Quartier Saint-Pierre". Il est de Jules Hermann, qui parle de la colonisation de La Réunion depuis le début jusqu’au 18ème siècle. C’est un ouvrage rarissime, qui sera enfin disponible. C’est un véritable roman des origines de La Réunion, qui donne des clefs à son histoire et au soubassement de la culture créole.
Enfin, paraît "Eudora", de Marguerite-Hélène Mahé, dont c’est la 4ème réédition. C’est un grand classique réunionnais, comparé souvent à "Autant en emporte le vent".

Un écho contemporain

L’édition précédente d’"Eudora" avait été réalisée par Grand Océan en 1995. L’édition actuelle la reprend et comporte surtout une biographie, une interview ainsi qu’un portrait de l’auteur.
Il existe un lien entre ces trois ouvrages, qui justifie cette collection : le lien consubstantiel de La Réunion et de Madagascar et le territoire du Sud de la Rivière d’Abord à Mahavel. "Eudora" est en quelque sorte la suite de la "Colonisation de l’Île Bourbon", sous une forme romanesque. Et "Ayesha" serait un écho contemporain.


Kanalreunion.com