Culture et identité

Un maillage unique entre le sport et la musique

9ème édition du Manapany Surf Festival les 26 et 27 septembre 2009

Sophie Périabe / 8 septembre 2009

Les 26 et 27 septembre prochains, le Sud sauvage a rendez-vous avec la 9ème édition du Manapany Surf Festival. Les passionnés de surf et de rythmes effrénés se retrouveront pour ce festival “décalé”, devenu au fil du temps un des évènements culturels incontournables de La Réunion.

Le Manapany Surf Festival, c’est un maillage unique en son genre entre le sport et la culture.
Cette année, l’association "Les trois peaks" s’est fixée pour objectif de redonner au surf la place qu’elle mérite au sein du festival. « Nous souhaitons démocratiser la pratique de ce sport dans le Sud sauvage et il est donc important de faire de la compétition un évènement d’importance », affirme Maxence de la Grange, président de l’association.
« La pérennité du festival réside dans cette dualité. On ne doit pas engendrer 2 mondes différents, au contraire, on doit mélanger tout le monde. Notre volonté est de remuscler la pratique sportive dans l’évènement et dans le club », soutient Pierre Macquart, responsable de la programmation du festival.
Pour la Municipalité de Saint-Joseph, il est essentiel de poursuivre le partenariat avec l’association "Les trois peaks", « le Manapany Surf Festival est désormais inscrit dans le calendrier culturel de la Ville. Ce maillage culture et sport contribue à l’ouverture des quartiers sur l’extérieur », précise Patrick Lebreton, maire de Saint-Joseph.
La Région Réunion, représentée par Wilfrid Bertile, soutient également cette manifestation en apportant un appui financier. « Ce festival permet de promouvoir des jeunes talents. Il contribue aussi à développer la culture dans les quartiers du Sud sauvage ».

Les cuivres gardent cette place privilégiée

Sur les trois scènes, vous pourrez découvrir, comme tous les ans, des jeunes talents « qui jouent habituellement dans les bars. Le festival est devenu pour eux un tremplin, c’est un moment important dans leur carrière », indique Pierre Macquart.
Côté programmation, les cuivres ont toujours cette place privilégiée. Le groupe bordelais Les hurlements d’Léo est la tête d’affiche du samedi soir sur la scène “Ti coin charmant”.
Au niveau local, différents groupes repérés à Clameurs des Bambous ne manqueront pas de vous séduire. Et puis, il y a ceux qui, l’année dernière, ont joué sur les petites scènes et qui, cette année, se retrouvent propulsés sur la grande scène : Lao et Lindigo.
La musique de l’océan Indien est aussi au programme avec des groupes de Mayotte, des Comores et de Madagascar. Et pour les amoureux de reggae, le plateau Rasta Pany avec Zion Vibration, ZionLight et Letoyo vous ravira.
Nouveauté cette année, la billetterie Internet du Sakifo est mise à disposition du festival. De plus, toute sortie sera définitive, finis donc les allers et venues trop difficiles à gérer pour les organisateurs.

Côté surf, la compétition est ouverte aussi bien aux licenciés qu’aux non-licenciés. Elle regroupera cette année encore plus d’une centaine de participants répartis en 4 catégories : body board open, body board ondine, body board grop knee et surf open.
Le droit s’inscription s’élève à 20 euros et donnera droit, en plus de la participation à la compétition, au concert du samedi soir.

 SP 


Infos pratiques :

Concerts
Scène “Ti coin charmant” le samedi soir : 15 euros en pré-vente et 17 euros sur place à partir de 18h00
Attention, toute sortie est définitive.
Les scènes “Lézard vert” et “Latérit” sont entièrement gratuites les samedi et dimanche.

Billetterie : http://sakifo.com rubrique billetterie ou par téléphone au 0262-32-11-29

Plus d’infos sur www.manapanysurffestival.com


Kanalreunion.com