Culture et identité

Un message international de La Réunion avec "La Légende de la Porte des Mondes"

Le 350ème anniversaire du peuple réunionnais célébré en Chine

Témoignages.re / 23 septembre 2013

Quatre militants culturels, artistes et chercheurs réunionnais — Alice Ranoro-Pèlerin, Joël Pèlerin, Willy Lameyer et Guy Pignolet — sont actuellement en Chine, où ils participent à un congrès mondial astronautique. À cette occasion, ils vont présenter le film réunionnais intitulé "La légende de la porte des mondes". Un film qui présente « la civilisation de La Réunion construite en 350 ans ». La délégation réunionnaise en Chine nous présente le contenu de cet événement important au plan international.

JPEG
Ce samedi 21 septembre, quatre Réunionnais sont arrivés à Pékin, où se tient l’I.A.C. (International Astronautical Congress), le plus grand rassemblement annuel mondial consacré aux techniques spatiales — avec plus de 3.000 personnes venues du monde entier — pour parler de fusées, de satellites, de cosmonautes ou d’exploration des planètes, mais aussi des aspects sociaux, philosophiques et artistiques de l’éducation à la nouvelle réalité du monde où nous vivons, celui du système solaire tout entier.

Le jeudi 26 septembre, ils présenteront dans le cadre du congrès une communication incluant des portraits de Réunionnaises et de Réunionnais, et un film, "La Légende de la Porte des Mondes", qui s’inspire du système d’amarrage inventé par l’ingénieur russe Vladimir Syromiatnikov pour la rencontre dans l’espace entre Américains et Soviétiques, en pleine Guerre froide.

La civilisation de La Réunion porteuse d’une grande richesse

Il s’agit d’un système symétrique représenté symboliquement par le monument de "la Porte des Mondes", qui se trouve sur le boulevard Sud à Saint-Denis, pour exprimer une relation gagnant-gagnant dans le respect mutuel. Ce monument est aussi représentatif de la manière qui nous semble particulièrement intéressante dont, en seulement 350 ans, s’est mis en place le peuplement de l’île et s’est construite la civilisation de La Réunion, porteuse d’une grande richesse dans la diversité.

Cela est possible grâce au mode de relation gagnant-gagnant entre les différentes cultures, qu’il nous semble important de manifester de manière consciente et de partager avec le reste du monde. Ceci constitue la base même de l’identité réunionnaise et pourrait être une voie privilégiée vers la mise en place d’une identité planétaire pour l’être humain.

La promotion des activités spatiales pour le bénéfice de l’Humanité

À la veille de la commémoration des 100 ans de la Première Guerre mondiale et à l’heure où d’importants conflits continuent à agiter le monde, ce concept peut être proposé comme un patrimoine immatériel pour une Humanité planétaire. C’est là l’objet essentiel de l’intervention réunionnaise, qui entre bien dans le thème majeur choisi pour le Congrès de l’I.A.C. cette année : la promotion des activités spatiales pour le bénéfice de l’Humanité.

L’I.A.C. de Pékin va être également l’occasion d’échanges éducatifs intenses, qui représentent un volet important du congrès et qui serviront au développement des actions du SALM de Sainte-Rose, et des activités pédagogiques classiques dans les écoles, les collèges et les lycées de La Réunion.

Ce congrès donnera lieu à de nombreuses rencontres enrichissantes, dont l’équipe réunionnaise pourra rapporter les bénéfices dans notre île à son retour de Chine.


Kanalreunion.com