Culture et identité

Un Réunionnais en prison depuis 40 ans …

Sortie du film "Prisonnier d’un mythe"

Témoignages.re / 30 septembre 2009

La sortie du film "Prisonnier d’un mythe" sera peut-être un des événements majeurs de l’édition 2009 du Festival International du Film d’Afrique et des Îles (FIFAI), qui se déroule cette semaine au Port. Cette œuvre, produite par Tiktak Production, est un document qui pose des problèmes fondamentaux, comme le rôle de la Justice et le traitement des violences à La Réunion. Est-il juste qu’un Réunionnais soit maintenu en prison depuis une quarantaine d’années ?

Dimanche dernier, au lendemain de l’ouverture du FIFAI 2009, plusieurs dizaines de spectateurs ont pu voir la première projection de "Prisonnier d’un mythe", un documentaire de 52 minutes réalisé par Anaïs Charles-Dominique et Stéphanie Marqui. Ils ont pu apprécier la qualité de ce film sur le plan technique (son, images, commentaires…) mais aussi et surtout l’émotion qu’il suscite ainsi que les questions fondamentales qu’il peut amener chaque personne à se poser. (1)
En effet, comme le dit la présentation du film, il raconte le parcours terrible de Casanova Agamemnon, un Réunionnais accusé de quatre crimes et jugé coupable pour deux d’entre eux : le meurtre de son patron à 19 ans en 1969 et le meurtre de son frère près de 20 ans plus tard. Il est condamné à perpétuité une première fois, alors qu’il est mineur et à dix ans de prison une deuxième fois, alors qu’il est récidiviste. « Comment expliquer ces verdicts ? Sont-ils le reflet d’une époque, d’une société ? », demande le synopsis du film.
Effectivement, ce parcours « pousse à s’interroger sur les sanctions pénales et le système carcéral, en général ». Et plusieurs spécialistes, comme l’historien Laurent Hoarau, le psychiatre Jean-François Reverzy et la journaliste Mahdia Benhamla, apportent un éclairage passionnant sur les tragédies provoquées et subies par Casanova Agamemnon.

À quoi cela sert-il ?

Pourquoi et comment ce Bénédictin a-t-il été conduit à commettre de telles violences ? Et quelles violences a-t-il endurées lui-même depuis son enfance ? Qu’ont fait les dirigeants de cette société pour en prévenir les conséquences négatives et pour respecter les droits et la dignité de cette personne ? Comment interpréter la solidarité que lui ont apportée beaucoup de Réunionnais pendant plusieurs mois, où il était en clandestinité à la fin des années 80, et cela malgré la diabolisation dont il était victime de la part des médias dominants et du patron de l’appareil judiciaire ?
Ce sont là quelques-unes des nombreuses questions que l’on peut se poser en regardant ce film et qui sont trop souvent taboues dans la presse.
Mais il y en a au moins une autre qui exige le plus vite possible une réponse des responsables de la Justice : est-il juste que ce Réunionnais, âgé de près de 60 ans, soit obligé de rester encore en prison (en France, en plus… !), alors qu’il y a déjà passé une quarantaine d’années et à quoi cela sert-il ?

Correspondant

(1) Voir le programme intégral du FIFAI sur le site : www.festivalfilmafriqueiles.fr


Après-midi au Casino :
14h30
Mokili*” de Berni Goldblat, Burkina-Faso/Suisse. Fiction 96’, 2006.
16h30
“Mon ciel secret” - Izulu lami de Madoda Ncayiyana Af. Du Sud, Fiction 96’. 2008

Après-midi à l’Ecran numérique :
14h30
Programme Congos B
“La vie rêvée de Sarah” de Giscard Bouchotte, Haïti, Doc 26’. 2008
“Hexagramme 27” de Sylvie Bayonne, Congo/France, Doc 16’. 2009
“Sorcière la vie” de Monique Mbeka Phoba et Guy Kabeya Muya, Rép. Dém. du Congo/Belg, Doc 52’. 2006
16h30
“L’expérience de One short, one movie” (Guadeloupe)
“Cinéastes et papillons„” de Shu Aiello, Guadeloupe/France Doc 52’. 2009
“Les films de One Short, one Movie” suivi de “Graines que la mer emporte” de El Hadji Samba Sarr, Sénégal, Doc 60’. 2008

Soirée au Casino :

Un film-de-festival
“Inland de Tariq Teguia”, (1ère) Algérie/France, Fiction 150’. 2009
21h00
“Nothing but the truth” de John Kani (1ère), Afrique du Sud, Fiction 140’. 2008
VOSTFR - C FIC

Soirée à L’écran numérique :

L’Art du doc)k
“Thomas Sankara et la Françafrique - Fratricide au Burkina” de Thuy-Tien-Ho et Didier
Mauro. France/Viet Nam, Doc 52’. 2007
“Deux petits tours et puis s’en vont*” de Emmanuelle Kowaole et Monique Mbeka Phoba. Belgique, RDC, Bénin Doc 47’. 1997
20h30
Zétwal de Gilles Elie-Dit-Cosaque”, Martinique, Fiction 52’. 2008 - C COURT
“Dans le miroir du fleuve” de Pascale Kouassigan, Sénégal/France, Doc 52’. 2009

L’Ecran musical au Théâtre sous les Arbres :

“Denke, Denke” de Adamou Sadou, Niger, Doc 52’. 2006
20h30
“Bèlè, Tambour vivant” de Barbara Jean-Elie, Martinique, Doc 52’. 2008
“Zao” de David Pierre Fila, Congo Brazzaville, Doc 60’. 2009– C DOC


Kanalreunion.com