Culture et identité

Une cérémonie dimanche à Saint-Benoît en hommage à Prudent et Denis, décapités en public le 24 avril 1812

Commémoration de la révolte des esclaves en 1811

Témoignages.re / 22 avril 2011

Dans un communiqué publié ce mercredi, le Kolèktif Lané Élie annonce plusieurs rendez-vous publics programmés pour la fin du mois d’avril et le début mai par des associations, militants culturels, éducateurs et collectivités afin de faire connaître à tous les Réunionnais l’importance de la révolte des esclaves dans la région de Saint-Leu il y a 200 ans et en tirer des enseignements. Le premier de ces événements auxquels est conviée la population aura lieu dimanche matin à Saint-Benoît. Voici le texte de cette invitation.

Dans le cadre de "2011, l’Année d’Élie, un combattant réunionnais de la liberté", la Ville de Saint-Benoît et le Kolèktif Lané Élie (KLÉ) vous convient à participer à la cérémonie d’installation de la plaque commémorative de l’exécution des esclaves Prudent et Denis, qui aura lieu le dimanche 24 avril 2011, à 9 heures 30, à Saint-Benoît (au Parc Fragrance, derrière la sous-préfecture).
Le KLÉ vous invite également à participer à d’autres événements annoncés pour les prochains jours dans le cadre de cette célébration :
• Le samedi 30 avril à 17 heures, sur l’Esplanade de la Liberté, au Pilon de Terre-Sainte (Saint-Pierre), l’association Ankraké organise une cérémonie en hommage à Fulgence et Gaspard, les deux esclaves révoltés de 1811 décapités dans cette commune le 15 avril 1812.
• Le mercredi 4 mai à 9 heures, dans la Salle des Conseils de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines à l’Université de La Réunion (Campus du Moufia à Saint-Denis), Gilles Gérard présentera sa soutenance de thèse d’Histoire sur le thème : "La famille esclave à Bourbon".
• Gilles Gauvin, docteur en histoire contemporaine, tient plusieurs conférences :

- le samedi 30 avril à 14 heures 15 au lycée Pierre Poivre de Saint-Joseph sur "Idées reçues, idées revues sur l’esclavage" ;

- le mardi 3 mai à 18 heures 15 au Campus Sud de l’université du Tampon sur "Quel sens donner à la commémoration de l’abolition de l’esclavage dans l’enseignement scolaire ?"

- le mercredi 11 mai à 18 heures 15 à l’Espace Leconte de Lisle de Saint-Paul sur ce même thème.
• Le 10 mai, au site du Bocage Lucet Langenier à Sainte-Suzanne, exposition sur les révoltes des esclaves à La Réunion et animations pour célébrer le 10ème anniversaire de la reconnaissance par la République de l’esclavage comme crime contre l’humanité et commémorer la révolte d’Élie dans ce cadre.

Sudel Fuma,
coordonnateur du KLÉ


Un film sur Toussaint Louverture

France 2 a débuté le tournage de la fiction “Toussaint Louverture”, qui retrace l’histoire du plus grand dirigeant de la révolution haïtienne. Voici cette histoire : à la veille de la Révolution de 1789 en France, Toussaint Louverture prépare Saint-Domingue à se libérer de ses chaînes, imposées par la colonisation française. Fort de caractère, pétri de convictions démocratiques et empreint alors des valeurs et bienfaits tout neufs de la République naissante, il s’allie à la France après avoir combattu aux côtés des Espagnols, des Anglais et avoir refusé l’alliance avec les États d’Amérique.
Après la trahison du Consul Bonaparte, devenu alors Napoléon en 1804, Saint-Domingue prend le nom de Haïti, car Toussaint, au prix de sa vie aura fait de son pays le premier "État nègre indépendant", d’où l’esclavage est enfin banni. De sa prison du Fort de Joux, il sera celui-là même qui analyse avec recul et sagesse ses comportements devant chaque situation. Rien de simple pour cet homme qui aura dû prendre et assumer seul des décisions parfois difficiles dans un contexte historique et politique ambigu...
Le tournage du film se déroule du 4 avril au 9 mai à Maurice et du 23 mai au 17 juin en Martinique.


Kanalreunion.com