Culture et identité

Une cérémonie tamoule unique à La Réunion

La marche sur le feu :

Marine Martin / 16 juillet 2010

En l’honneur de la fête de Draupadi, le temple de Paniandy à Bras-Panon a organisé mercredi une cérémonie de marche sur le feu où de nombreux pénitents ont traversé, sans faillir, le feu sacré en l’honneur de la Sakti Pandialé.

Ils étaient une vingtaine en ce 14 juillet à affronter l’épreuve du feu. Un rituel tamoul qui a lieu régulièrement à La Réunion les dimanches et jours fériés.
C’est en 1848 que les premiers marcheurs réunionnais ont affronté les braises brulantes. Aujourd’hui encore, nombre de fidèles sont prêts à braver des braises de plus de 800 degrés.

Un moment très significatif

Conduit par la foi et la volonté de rendre hommage à la déesse Draupadi, les marcheurs suivent une préparation de 18 jours avant la cérémonie où ils se purifient par le carême et l’abstinence. Ils vivent, durant cette période de préparation, au rythme des prières, en communauté au temple. Les femmes, elles, ne braveront pas le feu, mais en feront le tour. Par cet acte symbolique, les pénitents manifestent aux hommes et aux dieux qu’ils sont dignes du vœu qu’ils ont formé et reçoivent par la suite une récompense. Celle-ci peut se traduire par une faveur divine comme une guérison ou une solution aux problèmes personnels.

Cette pratique peu commune suscite toujours autant de curiosité

Invités, curieux ou tout simplement attirés par la beauté de la cérémonie, beaucoup de Réunionnais se sont déplacés afin de suivre cette cérémonie de marche sur le feu. Certains sont même venus accompagnés d’escabeaux pour mieux voir au dessus de la foule de spectateurs. Tout est permis pour ne rien perdre de ce spectacle de braise qui impressionne.

Une cérémonie avant tout

Cette pratique s’accompagne de toute une cérémonie soigneusement préparée. Tambours, statues, tenues indiennes, fleurs et bougies sont présents. L’harmonie des couleurs et la finesse des statues indiennes rendent cette cérémonie unique et magique…

Marine Martin


Kanalreunion.com