Culture et identité

Une fête de l’unité réunionnaise

Nouvel An tamoul à Sainte-Suzanne

Sanjiv Dinama / 18 avril 2011

La Ville de Sainte-Suzanne a organisé, à l’occasion du jour de l’An tamoul, une grande manifestation culturelle avec un spectacle son et lumière sur le site du Bocage Lucet Langenier, samedi dernier. Un défilé a eu lieu de la mairie au Bocage en présence des élus du conseil municipal, des associations et de la population.

Yolande Pausé, maire de Sainte-Suzanne, a rappelé que « le jour de l’An tamoul est l’occasion pour les associations de la commune de partager ce moment avec toute la population ».
Depuis 1994, la municipalité répond à une demande de la population d’organiser chaque année des festivités pour ce jour. Car le jour de l’An tamoul met à l’honneur la culture indienne qui fait partie intégrante de l’identité réunionnaise. Le Nouvel An tamoul est une fête de l’unité réunionnaise, comme la Fête de la Liberté ou le Nouvel An chinois.

Comme la Fête de la Liberté ou le Nouvel An chinois

Rappelons que les trois derniers siècles de notre histoire ont été marqués par l’esclavage jusqu’en 1848, la colonisation et l’engagisme. Ces trois siècles ont vu arriver sur l’île des émigrés de France, des esclaves de Madagascar et d’Afrique, des engagés de l’Inde et d’autres émigrés de Chine ou du nord de l’Inde. Dans ces trois siècles d’histoire, la société réunionnaise a vu se brasser des langues, des pratiques, des croyances multiples et singulières. C’est la rencontre des différentes cultures qui a donné naissance à la société réunionnaise.
Yolande Pausé et les élus du conseil municipal ont souhaité une bonne année 5112 à toute la population.

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com