Culture et identité

Une fresque dédiée à Nelson Mandela

20 décembre à La Possession

Témoignages.re / 21 décembre 2012

Les festivités autour de la Fête de la Liberté ont commencé mercredi après-midi à La Possession, le 19 décembre. Le village commence à s’animer tout doucement, mais les stands sont déjà en place.

JPEG - 31.7 ko

Au centre socioculturel Nelson Mandela, les artistes ont installé leur(s) œurve(s). L’histoire de l’esclavage recouvre les murs de la structure.

Lokalbass (Yoland Fontaine et Amanda Peters) ont installé leurs instruments dans la cour du centre et ont appris aux jeunes comment confectionner un kayamb.

Sur la Place Festival, le Village d’esclave a pris place. Conte avec Lolita Hérode, littérature sur l’esclavage avec la Médiathèque Héva, histoire de l’esclavage, atelier maloya et la 3e jeunesse pour présenter des objets d’un quotidien pas si loin ou leur manière de vivre étaient étalés devant le public.

Le village d’esclave

La Fête de la Liberté à La Possession a pris de l’allure hier en fin d’après-midi. Le village d’esclave sur la Place Festival et l’atelier d’instruments de musique avec Lokalbass n’ont été que le début d’une grande soirée.

Aux alentours de 18h, Roland Robert, maire de La Possession, a procédé au vernissage de l’exposition au Centre socioculturel Nelson Mandela comprenant des tableaux et sculptures de Jacques Jams et d’Éli Maillot, deux artistes possessionnais ainsi que des photographies de la vie quotidienne dans l’océan Indien issues des collections de l’Artothèque du Département. Le vernissage a été marqué notamment par l’inauguration de la fresque d’Éli Maillot intitulé simplement “Nelson Mandela".

La place du Maloya

Autre temps fort de cette première journée de la Fête de la Liberté à La Possession, le défilé aux flambeaux du centre socioculturel vers la Place Festival avec plusieurs centaines de personnes, dont les élus du conseil municipal et le premier magistrat de la Ville.

Sur la Place Festival, place au Maloya ! Urbain Philéas, René-Paul Elléliara, Kiltir, Destyn, Zarlor, Kontener, Ravine Maloya, Koulèr Péi et Patrick Manant ont fait danser le public. Destyn a clôturé la soirée aux alentours de 0h30.

Hier, 20 décembre, la Fête de la Liberté a continué à La Possession, notamment dans tous les quartiers avec expos, jeux lontan, repas et kabar en fin de journée.

JPEG - 33.6 ko
JPEG - 56.2 ko
JPEG - 61.9 ko
JPEG - 40.2 ko
JPEG - 28.5 ko
JPEG - 30.4 ko
JPEG - 29.5 ko
JPEG - 19.7 ko
JPEG - 40.8 ko
JPEG - 23.5 ko
JPEG - 25.7 ko


Kanalreunion.com