Culture et identité

Une grande "Journée créole" pour nos combattants de la liberté

Bicentenaire de la révolte des esclaves à Saint-Leu

Témoignages.re / 8 novembre 2011

La célébration à Saint-Leu du 200ème anniversaire de la révolte de nos ancêtres esclaves dans cette région avec leur dalon Élie se termine aujourd’hui. Le cinquième jour de cette commémoration, présenté par les organisateurs comme une "Journée créole", sera marqué comme les quatre journées précédentes par plusieurs actions importantes et par divers temps forts. En voici la présentation.

• Parc du 20 Décembre :

7h : Ouverture du Village. Riz chauffé.
10h30 : Démonstration et vente sur place – sept stands (Ferblantier), maïs, tisaneur, vakoi, atelier, instruments, Unité métys, Ti kanal – Latlié lèkspo mayi + tifine (Varon).
Midi : Manzé kréol.
14h : Rakontaz zistoir èk sirandanes.
16h : Tèks Armel Bataille – Ketty Lisador.
17h : Zangoun.

• Place de la mairie

10h : Inauguration du Mémorial de la révolte de 1811 par les officiels.
Ce monument, réalisé par le sculpteur Richard Wildeman, représente la rencontre entre les esclaves avant le début de la révolte du 4 au 8 novembre 1811. Les visages incarnent des esclaves, combattants pour la liberté, qui ont donné leur vie. Symbolique et suscitant la réflexion, cette œuvre rappellera pour longtemps cette page historique de la Ville de Saint-Leu, mais aussi de toute La Réunion.

La ravine Saint-Leu

18h30 : Défilé des associations et des participants (départ du spot de la Cafrine) - animation avec l’association Vue Belle Moring.
20h : Présentation du film sur la révolte d’Élie par le réalisateur William Cally.
20h : Projection sur grand écran d’"Élie ou les forges de la Liberté" (voir encadré).
21h15 : Groove Lélé.
22h : Spectacle pyrotechnique.

"Élie ou les forges de la Liberté" :

un grand film à diffuser partout

Ce documentaire-fiction de William Cally est produit par Kapali Studios, en co-production avec Réunion Première. Il sera présenté au grand public à La Ravine ce soir. Tourné entre Paris et La Réunion, ce long-métrage de 52 minutes offre des reconstitutions de la révolte menée par Élie. Il est enrichi par les témoignages de spécialistes de La Réunion et de France à propos de l’histoire de cette révolte. C’est un grand film qui mériterait d’être projeté dans toutes les communes de l’île, afin que le maximum de Réunionnais connaisse cet événement très important de notre histoire et en tire des enseignements aujourd’hui. Voici sa présentation par le producteur.

Le 8 novembre 1811, à Saint-Leu, bourgade de La Réunion, s’est déroulé un événement exceptionnel, unique dans l’histoire de l’île, sur le plan politique et humain ; un fait pourtant pratiquement oublié de nos jours. Il s’agit de la révolte de 400 esclaves qui, avant d’être trahis et impitoyablement réprimés par les autorités, ébranlèrent quelques jours durant les bases du système colonial. Jamais une telle chose ne s’était produite depuis l’institutionnalisation du Code noir en 1724. Les bruits de cette insurrection et l’aura de ses meneurs furent prudemment, consciencieusement, effacés au fil du temps par les chroniqueurs coloniaux. Aussi, à l’occasion du bicentenaire de cette révolte, nous revient-il comme une mission impérieuse de réhabiliter la mémoire de ces combattants oubliés ; des hommes et des femmes qui ont un jour osé se battre pour la cause la plus digne qui soit : leur liberté.

Ce film sera, sur le plan humain, scientifique et artistique, le fruit d’une collaboration entre l’Historien Sudel Fuma (à l’écriture) et l’auteur-réalisateur William Cally, tous deux Réunionnais. Dans le souci constant de conjuguer enquête historique minutieuse et volonté de qualité artistique, leur objectif est de présenter cette œuvre audiovisuelle de 52 minutes, en avant-première, le 8 novembre 2011, à l’occasion du bicentenaire de la révolte, sur les lieux mêmes des faits historiques, en l’occurrence à Saint-Leu de La Réunion. Ils partagent la même énergie de réhabiliter une certaine vérité historique concernant ces événements et de révéler enfin, aux yeux de tous, la stature réelle d’Élie, l’esclave forgeron devenu le meneur charismatique de l’insurrection.


Kanalreunion.com