Culture et identité

Une nouvelle étape dans la lutte pour valoriser notre culture réunionnaise

Remise de certificats "Rakontèr Zistoir" par l’UDIR

Témoignages.re / 25 juillet 2011

Mercredi dernier, au Conservatoire à rayonnement régional de Saint-Denis, l’Union pour la défense de l’identité réunionnaise (UDIR) a organisé la remise des certificats de son dernier stage "rakontèr zistoir". Une soirée qui a permis de montrer une nouvelle fois l’importance de notre mobilisation pour la valorisation de notre culture et de notre identité.

La soirée a été ouverte par Jean-François Sam-Long. Le président de l’UDIR a remercié les différents partenaires de ce nouveau stage de "rakontèr zistoir", en particulier la Région, qui dans ce domaine continue le travail de l’ancienne direction, ainsi que le CCEE (Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement), présidé par Roger Ramchetty, la Ligue réunionnaise de la fédération des oeuvres laïques et la Fabrik à Sainte-Clotilde, où s’est déroulé ce stage du 11 au 16 juillet.
Jean-François Sam-Long a notamment souligné qu’« il y a de plus en plus d’engouement pour les contes créoles chez les Réunionnais, qui sont fiers de bénéficier de cet héritage que nous ont transmis nos ancêtres ». Il a également précisé qu’une des richesses de ces stages de formation c’est que les stagiaires sont issus de différentes catégories sociales et que nous avons donc tous la responsabilité de continuer à valoriser notre patrimoine culturel. Pourquoi la nouvelle direction de la Région a-t-elle donc décidé de casser un grand projet de service public pour tous les Réunionnais afin de leur permettre d’aller dans ce sens grâce à la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise ?

Les militants de la culture

L’écrivain Daniel Honoré, qui est également un responsable de l’UDIR et qui a formé les stagiaires avec Annie Darencourt, Sully Andoche et M. Huet, a félicité les nouveaux "rakontèr zistoir" pour leur travail. Il a également souligné l’importance de cette formation pour soutenir les militants de la culture réunionnaise.
Alors voici la liste de ces stagiaires qui font partie de la promotion de juillet 2011 et qui ont reçu leur diplôme sous les applaudissements du public venu soutenir cette action : Denise Andoche, Jacqueline Catherine, Daly Erraya, Héloïse Finch-Boyer, Élie Fontaine, Nadine Fontaine, Aline Furcy, Évelyne Gigan, Isabelle Girault, Davy Gonthier, Myrose Hoareau, Laurence Hoareau, Olivier Huet, Ilan Grégory, Jocelyne Kypraios, Laurence Lépinay, Patricia Le Huitou, Véronique Martin, Mohamed Osofa, Sylvie Morel, Olivier Mussard, Larissa Mnemosyme, Laurent Picard, Sylvie Poulain, Michelle Ramouche, Dominique René, Marie Sabrina Dominique, Béatrix Toulcanon, Léa Varon.
La soirée s’est terminée par la prestation de trois conteurs : Ilan Grégory, Léa Varon et Aline Furcy. Des prestations également bien appréciées par les participants à cette belle soirée, qui est une nouvelle étape dans la lutte
pour valoriser notre culture réunionnaise.

Correspondant


Au programme de la semaine culturelle

Préparasion la Somènn Kréol é rénion lo KLÉ

Deux rendez-vous sont à signaler pour cette semaine à l’attention des militants des associations culturelles qui veulent travailler ensemble pour faire avancer la promotion de notre identité réunionnaise :
• Ce lundi 25 juillet à 17 heures, les personnes physiques et morales qui souhaitent apporter leur contribution à la préparation d’une édition 2011 de la Somènn Kréol de grande ampleur dans toute l’île (fin octobre) sont invitées à participer à la nouvelle réunion de travail organisée par le collectif ouvert à toutes et à tous, qui s’est créé à cette fin ; la réunion se tiendra au siège de Lofis La Lang Kréol La Rényon, à côté de l’église Jeanne d’Arc en ville du Port.
• La prochaine réunion du Kolèktif Lané Élie (KLÉ) se tiendra le samedi 30 juillet à 16 heures chez Yvrin Rosalie, au 281 rue Georges Pompidou, Colimaçons à Saint-Leu. Lors de cette réunion, le point sera fait sur les actions réalisées en juin et juillet pour célébrer l’Année d’Élie. Autres points à l’ordre du jour :

- Les projets d’actions pour les prochains mois, notamment à l’occasion du 23 août, Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition, Journée décrétée par l’UNESCO. Cette manifestation se tiendra cette année le 21 août 2011 sur le site de la ravine à Jacques.

- Préparation du village créole du 5 au 11 novembre 2011 au Parc du 20 décembre à Saint-Leu.
Sont invitées les personnes qui veulent continuer à donner de l’ampleur à cette année de commémoration de la révolte des esclaves en 1811. Le KLÉ est un collectif ouvert à toutes les initiatives.


Kanalreunion.com