Culture et identité

Une soirée-débat pour les enfants de la Creuse

Cinquantenaire de l’exil forcé des pupilles réunionnais

Témoignages.re / 18 novembre 2013

Dans le cadre de la Journée internationale des droits de l’enfant, “Le Moufin à café” et l’association Kabar organisent le 20 novembre une soirée-débat sur le thème “Le droit de reconnaissance des pupilles réunionnais exilés de force en France hexagonale. Le droit des enfants, pupilles de l’Etat”, cela en commémoration du cinquantenaire de l’exil forcé des pupilles réunionnais entre 1963 et 1981 qui aura lieu au “Moulin à café”, à Paris.

1.615 enfants réunionnais, pupilles de l’Etat, étaient exilés de force en France hexagonale de 1963 jusqu’à 1981. “Une enfance en exil”, film documentaire de William Cally, vient œuvrer dans le travail de mémoire. En la présence d’ex-pupilles réunionnais exilés, “Une enfance en exil” est allé se projeter dans la salle Emile Eboué du Ministère de l’Outre-mer, à l’auditorium de l’Hôtel de ville de Paris, puis dans une salle obscure à Ste Feyre dans la Creuse.

Une œuvre de mémoire dédiée aux “Enfants de la Creuse”

Mercredi 20 novembre 2013, à 14 heures, se tiendra à l’aéroport Rolland Garros l’inauguration de l’œuvre de mémoire dédiée au cinquantenaire de l’histoire des “Enfants de la Creuse”, réalisée par l’artiste Nelson Boyer, en présence de M. Jean-Jacques Martial, Président du comité national des déportés de la Creuse, et de M. Jean-Phillippe Jean-Marie, Président de l’association Rasinn Anler, avec le concours de la SA Aéroport de La Réunion Roland Garros.


Kanalreunion.com