Culture et identité

Une vive émotion

En mémoire des personnes esclaves

Jean Fabrice Nativel / 2 novembre 2009

Vive émotion samedi matin lorsque l’on a dévoilé un monument en mémoire de toutes les personnes réduites en esclavage dans l’île. Elles sont venues à ici dans des conditions inhumaines pour ensuite vivre dans des conditions inhumaines. Sur elles, le maître avait droit de vie et de mort. Les supplices qui leur ont été infligés sont d’une telle atrocité qu’on a peine à penser qu’elles ont été le fait d’êtres humains. Difficile de tourner les pages d’une telle histoire marquée a une période –et même aujourd’hui– par le rapport dominant dominé ! Difficile d’en faire deuil ! Difficile de panser les plaies ! Mais on y arrive à force d’œuvrer pour une société plus juste. En effet pareille situation ne doit pas se répéter. Samedi en mémoire de toutes ces personnes des fleurs leur ont été adressées.

Texte et photos Jean-Fabrice Nativel


Kanalreunion.com