Culture et identité

Vermeer, la chronique et l’énigme : aspects du temps dans la peinture hollandaise du XVIIIème siècle

Témoignages.re / 19 juin 2012

Dans le cadre des conférences des Amis de l’Université, Jean Lombard, Ancien élève de l’ENS, inspecteur d’académie, docteur en philosophie présentera une conférence sur "Vermeer, la chronique et l’énigme : aspects du temps dans la peinture hollandaise du XVIIIème siècle".

Du discours indirect des vanités aux scènes d’intérieur et à l’apologie du quotidien, la peinture des Provinces Unies n’aura cessé de porter son regard sur le devenir et de construire une représentation du temps. Après l’instant chez Frans Hals, après le temps structuré de l’action chez Rembrandt, Vermeer donne l’impression de se saisir de la durée pour la rendre transparente et de transformer le temps en mal du temps, rendant problématique le processus de signification des oeuvres peintes jusqu’alors en vigueur. C’est sans doute en ce sens que, même « redécouvert » au XIXème siècle après un « oubli » qu’on ne cesse d’explorer, il demeure, selon la belle formule de Proust, « un peintre à jamais inconnu, à peine identifié sous le nom de Vermeer ». Le passage de la chronique à l’énigme, qui est une caractéristique de la manière vermeerienne, sera analysé ici, notamment sur le plan sémantique, à travers une étude tableau par tableau prenant appui sur trois grandes catégories d’oeuvres, les sujets musicaux, les scènes épistolaires et les « portraits d’action ». Cette lecture rapprochée tentera de retracer le voyage immobile dans l’univers des passions qui est la marque, à la fois éclatante et cachée, du maître de Delft.

Mardi 19 juin à 18h15
Centre culturel Lucet Langenier - Saint-Pierre
Contact 0692 77 49 20


Kanalreunion.com