Culture et identité

Zénith du Port : au moins 27 millions d’euros investis pour la culture

Un projet concret, avec un calendrier pour relancer l’activité

Céline Tabou / 24 avril 2010

En complémentarité du Kabardock, la Mairie du Port vient de présenter le projet retenu pour la réalisation du nouveau Zénith de l’île. Sur un terrain de 5,2 hectares et pouvant accueillir jusqu’à 10.000 visiteurs, le Zénith sera une structure pouvant accueillir toutes sortes de rassemblements.

Le maire du Port, Jean-Yves Langenier, accompagné de son premier adjoint Michel Séraphine, de Christian Séraphine, directeur du Service technique, et Michel Martin, assistant maître d’ouvrage de la Mairie du Port, a présenté l’architecture du Zénith près du Rond Point de l’axe mixte au Port. Ce lieu aura « un contenu mixte, de la musique, du théâtre, des festivals, et des évènements artistiques en tout genre », a indiqué le maire de la ville.

« Élargir l’équipement culturel de qualité au Port »

En octobre 2009, 41 groupements d’architectes (architecte, scénographe acousticien) se sont portés candidats pour la réalisation du Zénith au Port. Parmi eux, trois groupes ont été sélectionnés pour le concours de maîtrise d’œuvre par le jury. Le gagnant du concours est un groupement français, dont les architectes mandataires sont “Blond And Roux”.
Le Port, ville de culture, accueille déjà le Kabardock, la médiathèque Benoîte Boulard, la Halle des Manifestations, le Théâtre sous les Arbres et, entre autres, le Centre culturel Village Titan, la construction du Zénith entre donc dans une politique culturelle mise en place depuis 1971.
Le projet sélectionné « repose sur la nécessité de disposer d’un lieu modulable destiné à accueillir prioritairement des spectacles vivants de musique, mais aussi d’autres manifestations ». La construction de cette structure devrait coûter entre 27 et 29 millions d’euros à la commune. Le financement est « un aspect qui va être travaillé », a expliqué Michel Séraphine. Toutefois, le maire du Port est confiant, « la présentation de ce projet est un grand pas en avant, nous tiendrons notre calendrier ».

Beaucoup de travail avant le projet final

« Aujourd’hui, ce n’est qu’une esquisse, car avant la réalisation concrète de l’ouvrage, des études vont être lancées en juin 2010, et les entreprises locales vont être consultées », a déclaré Jean-Yves Langenier. Livraison prévue pour novembre 2013, les travaux vont débuter en janvier 2012. Le cahier des charges mis en place par le Centre national de la chanson, des variétés et du jazz se résume en trois points : une étude d’intérêt réel dont l’équipement, une prescription technique générale sur les critères qualités d’une salle dédiée aux spectacles, et l’exploitation de la salle par tous les professionnels.
Le terrain choisi pour l’implantation du Zénith se trouve sur les terres sécurisées par l’endiguement de la rivière des Galets. Dans le cadre de "Le Port, ville solaire", le Zénith sera couvert par des panneaux photovoltaïques.

Céline Tabou


« Les collectivités ont une responsabilité »

Le maire du Port, Jean-Yves Langenier, a souhaité ajouter que « dans le domaine de la culture, s’il n’y a pas d’efforts de la part des collectivités, on ne pourrait pas offrir de la qualité au public. Les collectivités ont une responsabilité ». Cette déclaration peut faire référence au nouveau président de la Région, qui va supprimer l’un des plus importants lieux culturels de l’île, la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise.
Michel Martin, assistant maître d’ouvrage de la Mairie du Port, a d’ailleurs pointé du doigt la question sur la rentabilité d’un tel lieu artistique, « si le critère de réalisation d’un ouvrage comme le Zénith est la rentabilité, alors on serait dans une pauvreté culturelle énorme ».


Kanalreunion.com