Hommage

31 octobre : hommage aux ancêtres morts sans sépulture

Cérémonies à Saint-Louis et Sainte-Suzanne à 16 heures

Témoignages.re / 31 octobre 2014

L’esclavage colonial les a privés de sépulture. Grâce à des Réunionnais, cet oubli est réparé depuis 2009. Le 31 octobre est le jour de l’hommage.

JPEG - 69.2 ko

Le 31 octobre 2009, à l’initiative de l’équipe de la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise, une stèle a été inaugurée dans le cimetière du Père Lafosse au Gol. Voici le texte qui y est gravé :

« Des centaines de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes ont été arrachés à leur terre natale pour être mis en esclavage sur cette île, de la fin du 17ème siècle jusqu’à l’abolition de 1848.

Le Code Noir les réduisait à l’état de "biens meubles".
L’esclavage colonial les a privés de sépulture et a effacé toute trace de leur présence.

Tout être humain a droit au souvenir.

Par ce monument, nous réparons cet oubli.
Nous rendons hommage à leur vie, à leur courage et à ce qu’ils nous ont légué ».

Cette stèle rend hommage à des dizaines de milliers d’êtres humains, ancêtres des Réunionnais. Ils ont vécu sous le régime de l’esclavage, considéré aujourd’hui comme crime contre l’humanité. Selon la loi de l’époque, le Code Noir, la majorité des Réunionnais n’étaient pas des êtres humains. Beaucoup n’ont pas eu droit à une sépulture. A compter du 31 octobre 2009, il est possible d’avoir un lieu pour honorer ces mémoires et pour réparer une partie du crime commis.

Depuis le 31 octobre 2009, chaque année des Réunionnais rendent hommage à ces ancêtres.
Deux cérémonies sont prévues aujourd’hui : Sainte-Suzanne et Saint-Louis.


Kanalreunion.com