Hommage

Cette soif de partager ses trouvailles, pour éclairer de ses lumières les zones d’ombre

Témoignages.re / 17 août 2010

La disparition de M. Bernard Marek, ce dimanche 15 août 2010, terrassé par une crise cardiaque est une perte pour La Réunion. Saint-Paul pleure la mort d’un chercheur passionné.

Le conseil municipal de Saint-Paul et moi-même saluons sa mémoire. Nous nous inclinons face à la douleur de sa famille.

Originaire de Toulouse, où il est né le 27 octobre 1946, M. Marek était profondément attaché à notre île, à Saint-Paul, à son passé, à son histoire.

Professeur d’histoire à la retraite, il s’était notamment penché sur la Grotte des Premiers Réunionnais et a beaucoup œuvré autour du cimetière Marin.

Bernard Marek a aussi plongé avec beaucoup de passion dans la “baie du meilleur ancrage”, dans les sillons des pirates, pour en émerger les traces des premiers colons, pour retracer l’arrivée des esclaves.

Il avait également cette soif de partager ses trouvailles, pour éclairer de ses lumières les zones d’ombre, pour permettre aux Réunionnais de toujours mieux comprendre les origines de la commune qui sont en somme celles de notre île tout entière.

Au-delà de son œuvre que nous appelons de nos vœux à être perpétuée, Bernard Marek laissera le souvenir d’un Saint-Paulois d’adoption intéressant, et d’“un Historien intarissable sur la Ville de Saint-Paul”.

À sa famille, à ses amis, à tous ceux qui l’ont côtoyé, la municipalité de Saint-Paul présente ses plus sincères condoléances.

Huguette Bello
Députée-maire
Et le Conseil municipal de Saint-Paul


Kanalreunion.com