Hommage

Décès de Germaine Valliamé, grande militante communiste de Saint-André

Nos peines

Témoignages.re / 14 juin 2011

"Témoignages" a la peine de faire part à ses lecteurs du décès de Germaine Valliamé, survenu subitement ce dimanche 12 juin à l’âge de 85 ans.
Germaine Valliamé, que tout le monde dans son quartier de La Ravine Creuse à Saint-André appelait affectueusement Madame Moutou, a été une grande militante communiste réunionnaise dès la première heure, aux côtés du docteur Raymond Vergès. Elle a participé à tous les combats de son peuple, notamment avec les camarades de Saint-André, comme Ary Payet, Adrien Minienpoullé, Claude Amourgom, Carlo Fruteau..., aux côtés de Paul Vergès, Claude Hoarau et Laurent Vergès, contre la fraude électorale massive et contre toutes les formes de violences et de répressions dont les communistes et autres démocrates ont été les victimes pendant des dizaines d’années.
Malgré son âge et son état de santé, Germaine Valliamé est restée activement fidèle à son parti et c’est ainsi qu’à sa manière, elle a notamment participé au combat des élections municipales de 2008 et a donc contribué à la victoire des forces de progrès. D’ailleurs, dès son décès dimanche après-midi à son domicile, le camarade et maire Éric Fruteau est venu sur place pour apporter son soutien à la famille.
Une délégation de la section communiste de Saint-André, conduite par son secrétaire Joé Bédier et par la conseillère générale Michèle Caniguy, est aussi venue rendre hommage à cette militante exemplaire. Des représentants de la direction du Parti Communiste Réunionnais, Jean-Max Hoarau et Jean-Hugues Ratenon, ont également participé à la veillée mortuaire de la défunte.
Ses obsèques ont eu lieu hier après-midi au Centre funéraire de la Commune Primat à Sainte-Clotilde. De nombreux militants et responsables du PCR, dont Paul et Laurence Vergès, Éric Fruteau, Joé Bédier, Julien et Gilbert Ramin, Maurice Gironcel, Jean-Max Hoarau, Jean-Hugues Ratenon, Ary Yee Chong Tchi Kan, Claudette et Jean Saint-Marc, etc… mais également beaucoup d’autres ami(e)s sont allés lui rendre hommage et apporter leur soutien à la famille Valliamé.
"Témoignages" s’associe à cet hommage et adresse ses sincères condoléances à tous les proches de Germaine Valliamé, en particulier à la sénatrice Gélita Hoarau, dont elle était la maman, et à son mari, le député Élie Hoarau, secrétaire général du PCR. Restons vraiment fidèles au combat de cette militante réunionnaise.


Kanalreunion.com