Hommage

Décès de Marcel Soubou, hommage de Saffre Richemond

Témoignages.re / 7 janvier 2011

« A notre regretté camarade
Une amitié de 37 ans.
J’ai connu Marcel Soubou en 1974, je l’ai rencontré dans le cadre d’un procès en diffamation à notre encontre lancé par le BUMIDOM (Bureau Migration des DOM) parce que nous avions, l’U.G.T.R.F. (Union Générale des Travailleurs Réunionnais en France), dénoncé ce système infâme qui donnait l’immigration comme seule solution à notre peuple de La Réunion. Marcel était venu à Lyon, où je résidais, pour propager la lutte dans toute la France. Et, en même temps, créer une solidarité entre tous les Réunionnais et les travailleurs de France pour soutenir notre cause.
Bien entendu, nous avons perdu le procès, dans la lucidité. Et d’autres combats nous attendaient ailleurs. Marcel est devenu le président de l’U.G.T.R.F. et, en même temps le responsable et un des animateurs du stand de “Témoignages” à la Fête de l’Humanité de Paris. Pas plus tard qu’hier, j’ai rencontré son frère Maurice, qui m’a appris la triste nouvelle. Marcel n’est plus, mais tous les bons temps et les combats que nous avons menés à travers le "Combat réunionnais" (Le journal de l’UGTR), organe de l’UGTRF, resteront dans notre mémoire comme celui d’un intellectuel éclairé, pragmatique, aimant la musique : le jazz, le séga, maloya et surtout le roman policier où les personnages s’engagent pour une noble cause. Et voilà, il est parti sans être malade, à ma connaissance. Laissant une compagne et une fille dans la peine et la tristesse, ainsi que toute sa famille.
Et je pense en particulier à sa mère.
À toute sa famille, ses amis, ses collègues, ses camarades, je vous adresse avec émotion et tristesse l’expression de mes condoléances. »


Kanalreunion.com