Hommage

Dédé Lansor : Paul Vergès salue « son engagement culturel et politique »

Disparition d’André Payet

Témoignages.re / 2 octobre 2013

JPEG - 45.8 ko
Photo Toniox

« C’est avec tristesse que je viens d’apprendre le décès de Dédé Lansor.
Son engagement culturel, son implication politique ont marqué bien sûr ses élèves qui ont trouvé en lui un professeur passionné et passionnant, mais aussi toute La Réunion : c’est lui qui est à l’origine de la création de structures comme Radio Pikan ou l’association Ankraké.

Celles-ci ont accompagné l’affirmation des cultures réunionnaises, et notamment le maloya. Avec d’autres acteurs culturels, et l’appui de la MCRU, il a contribué à l’inscription de cette musique, il y a quatre ans, au Patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO.

Aujourd’hui, comme hier, l’une de ses compositions est un message à La Réunion et aux Réunionnais : Si Fo Levé Donn Po Levé. Affirmation forte d’une résistance à toute forme d’assimilation, mais aussi message d’espoir.

J’adresse mes plus sincères à tous ses proches et tout particulièrement à sa compagne, Laurita Alendroit. »


Kanalreunion.com