Hommage

Disparition de Marie-Thérèse Philéas (Madame Lélé) :

Témoignages.re / 17 mai 2008

Une grande dame du maloya Kabaré et de la musique traditionnelle à La Réunion nous a tiré sa révérence le mardi 13 mai 2008 à Saint-Benoît.
Le CRAN Région Réunion adresse ses condoléances et soutien aux enfants et petits-enfants de Madame Marie-Thérèse Philéas (Madame Lélé). Les Réunionnais, après la disparition successive des grands noms du maloya, se trouvent une nouvelle fois endeuillés par la mort de Madame Lélé qui, avec Gramoun Lélé, a porté fièrement aux quatre coins du globe cette musique héritée des champs de l’esclavage.
Le CRAN Région Réunion témoigne tout son attachement à l’humilité et la sagesse dont faisait preuve Marie-Thérèse Philéas. Une femme au sourire d’enfant sur scène, inépuisable, menant la troupe Lélé au plus haut sommet de sa gloire artistique. Une perte énorme pour la culture musicale de nos ancêtres et sa transmission aux générations futures. Un vide s’installe dans nos serviss Malgass/Kaf ; la où des personnes comme elles avaient un rôle de guides dans la transmission du culte de nos ancêtres Kaf et Malgaches.
Le CRAN Région Réunion s’associe à l’ensemble des Réunionnais et Réunionnaises pour saluer dignement la richesse culturelle du parcours musical de Madame Marie-Thérèse Philéas.

Véloum Thérèse (adyé)
Pour le bureau du CRAN Région Réunion
Erick Murin


Kanalreunion.com