Hommage

Hommage à Alcinou Da Costa

Cercle Philosophique Réunionnais

Témoignages.re / 3 septembre 2011

Le Cercle Philosophique Réunionnais a appris avec une grande tristesse le décès à 72 ans de Louis Alcinou Da Costa, mardi 30 août à l’hôpital américain de Neuilly, au terme d’une longue bataille contre la maladie.
Fils d’un immigré du Cap-Vert (île créole !), il restera une grande figure du journalisme sénégalais et, au-delà, de l’information de tout le continent africain.

À sa sortie du Centre international d’enseignement supérieur de journalisme de Strasbourg, il devient en 1967 rédacteur en chef de l’Agence de presse de Dakar. Il travaille ensuite au quotidien "Le Soleil", puis à l’hebdomadaire catholique "Afrique nouvelle" jusqu’en 1980. Date à laquelle il intègre le service d’information de l’UNESCO (Organisation des Nations-Unies pour l’Education, la Culture et la Science).
Si, en 1999, il prend officiellement sa retraite, Alcinou continuera à parcourir le monde, en particulier l’Afrique, pour former de jeunes journalistes, pour participer aux grandes rencontres internationales, pour faire rayonner PANAPRESS (Agence panafricaine d’information), tout ceci afin de contribuer à un « Nouvel ordre mondial de l’information et de la communication ».
Il est venu plusieurs fois à La Réunion, où vit sa fille Jeanne. Ici, comme ailleurs, il s’est intéressé à notre pays, à ses luttes et à ses espoirs. Il a été un élément essentiel dans la mise en place dans notre île de la Journée Mondiale de la Philosophie sous l’égide de l’UNESCO.
Homme debout, rayonnant d’énergie, la parole en constante effervescence, telle est l’image que nous garderons de lui. Celui qu’on surnommait « l’infatigable » a longtemps résisté contre la maladie. Son dernier voyage sera le retour à Dakar, après une cérémonie à l’UNESCO. Nous l’accompagnons par la pensée et le cœur et présentons nos sincères condoléances à toute sa famille.

Pour le Cercle Philosophique Réunionnais,
la présidente,
Aude-Emmanuelle Hoareau


Kanalreunion.com