Hommage

Hommage à Ti Yab, dimanche à la Petite France

Patrimoine

Témoignages.re / 5 août 2011

La famille de Ti Yab, les associations de la Petite France et la commune de Saint-Paul vous invitent à venir rendre un dernier hommage à Jean-Christophe Clain dit Ti Yab, défenseur du patrimoine réunionnais et plus particulièrement de géranium et de son quartier sur la route du Maïdo, dans son quartier dont il avait su représenter les qualités.

Malheureusement disparu trop tôt, il y a quelques semaines Ti Yab était une des figures représentatives d’un mode de vie tourné vers les traditions et le patrimoine agricole des hauts de l’île. C’est en hommage à cet enfant de la Petite France que sa famille, son père Gérard Clain, ses frères, Léonard, Josian et Firmin ont décidé d’organiser cette journée. Il aurait eu 42 ans, ce jour-là si la maladie ne l’avait pas emporté. Les associations de la Petite France, Thierry Araye et la commune se sont joints à eux en souvenir de cet homme qui a su marquer les mémoires.

Ti Yab était connu dans sa commune, mais aussi dans toute l’île et même au-delà des océans grâce à plusieurs documentaires pour son savoir-faire et ses connaissances sur le géranium rosat et la distillation d’huiles essentielles. Un des derniers jeunes cultivateurs de cette plante à parfums sur la Petite France, il a su porter plus loin son amour des plantes en allant vers les autres expliquer son métier et sa passion. Il se rendait le vendredi au marché de Saint-Paul avec son petit alambic et savait captiver son auditoire autour des propriétés de ses huiles. Il se rendait de même aux marchés artisanaux, aux fêtes comme le 20 décembre à Villèle, ou dans les écoles toujours accompagné de son bèrtèl et son chapeau. À chaque occasion, il savait prendre le temps non seulement d’évoquer le géranium et ses multiples vertus, mais aussi de se souvenir de la vie lontan et de savoir conserver et vanter cet art de vivre. Patates ou manioc sous la cendre faisant son plaisir et celui de ceux qui l’ont rencontré car il aimait le partage.
Ti Yab tenait à cette vie des hauts que lui ont transmis ses parents, et les générations qu’y les ont précédées. Il avait choisi de continuer le métier de son père, et cultivait le géranium à la Petite France sur la route du Maïdo. Il avait de même choisi de garder les méthodes traditionnelles de culture, qui sont naturelles. Plusieurs fois par mois, il remplissait son alambic, pas celui de démonstration, pour produire cette huile verte qui a fait anciennement, la richesse de sa région. Il aimait ce lieu qu’il s’est appliqué à défendre tout en le faisant mieux connaître.

La journée d’hommage de dimanche commencera par une messe dite dans l’église de la Petite France. Puis un pot d’amitié sera offert par la famille à la salle polyvalente du quartier. Un pique-nique où chacun amène sa part est ensuite organisé sur le site. Une biographie de Ti Yab et des documentaires où il paraît seront diffusés. L’après-midi verra de nombreuses animations, jeux et musique. De nombreux groupes venus bénévolement se produiront en souvenir de ce grand défenseur de la culture réunionnaise, Fair play, 974 évolution, Zamai vu, Silens… Cette journée sera un grand moment de partage, précise la famille, pour tous ceux qui ont connu cette triste nouvelle trop tard et qui souhaitent lui rendre un dernier hommage.
Emanuel Séraphin, adjoint délégué au Guillaume a souligné à quel point Ti Yab avait su compter dans la vie de sa commune, « c’était un militant », précise-t-il qui a toujours du temps à donner pour son quartier, il revendiquait sa manière de vivre traditionnelle et en choisissant son surnom Ti Yab, ses origines. La commune présentera au prochain conseil municipal la proposition de renommer l’école de la Petite France, école Ti Yab en son honneur. Ce serait une belle consécration pour cet homme qui a porté son amour de cette vie au cœur de la tradition au-delà des océans.

CF



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Bonjour merci pour cet article magnifique ca nous donne le force de continuer

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • hommage a ce grand t’ homme qui ce donner a fond pour ces valeurs et sa passion pour sa culture dans la distillerie bonne anniversaire a lui et il restera graver dans les memoire

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Un message pour toi mon pére qui et mort lé mot que jai pas pu te dire avant que tu parts : toi qui as toujour ete la pour moi toi sur qui je pouvais toujour compter toi qui ne mas jamais trahi toi qui me fesait rirer toi que je passé mon temps ensemble le seul homme qui ma donner d’amoure a ma vie toi tu le sera toujour malgré que tu es pu la tu sois plus la toi qui ma jamais deçu toi qui trouvé lé façon morale mon morale T.T pardone moi pas pouvoir changé le temps tout recommencé de te dire de ne pas faire sa peux etre je pourrai te faire changé davie je men veu tellement si tu savait je taime j’espere tu es mieux ou tu es ....ADIEU pere tu sera a jamais dans mon coeur

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Ti-Yab , il y à quelque temps ( Mars 2009 ) j’ai eu l’immense plaisir de passer une journée avec toi pour récolter le Cryptoméria et le Géranium . Tu nous à ensuite invités avec ton grand coeur à découvrir ton petit coin de paradis et tu m’as montré tout le processus de la distillation .ensuite tu nous à invités à partager ton repas comme si nous étions de ta famille . Tu nous à aussi présenté Choupinette à qui tu dois manquer beaucoup ! Ce fut pour moi , la plus belles de toutes mes journées ! Jamais je n’avais rencontré un homme de coeur , passionné et prêt à partager son Amour pour ce travail .
    Je suis bouleversé par la triste nouvelle que je viens seulement d’apprendre car nous revenions à La Réunion et j’aurais tellement aimé te retrouver pour passer un bon moment et pousser une bonne partie de rigolade . Le sort en à voulu autrement.
    La tristesse à envahi mon coeur mais je suis certain que tu es là-haut , au milieu de toutes ces belles odeurs de géraniums et autres plantes qui remplissaient ta vie.

    Adieu l’Ami et Merci pour ton hospitalité.

    J’aimerais , malgré tout passer te saluer là où tu es enterré . Quelqu’un peut-il me renseigner.
    Si cela intérresse quelqu’un j’avais fait un magnifique reportage photos de cette magnifique journée et je suis prêt à le partager.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com