Hommage

Hommage à « un grand défenseur de l’identité réunionnaise »

Les obsèques de Marc Kichenapanaïdou

Témoignages.re / 7 décembre 2013

JPEG - 63.2 ko
À la fin de la cérémonie, tout le monde a salué les proches de Marc Kichenapanaïdou sur la place de l’église de Trois-Bassins.

Hier après-midi, comme annoncé par "Témoignages" jeudi dernier, se sont déroulées dans l’église catholique de Trois-Bassins les obsèques de ce grand "zarboutan nout kiltir" — comme l’a dit Paul Vergès —, que fut Marc Kichenapanaïdou. Plusieurs centaines de personnes ont participé à cette cérémonie, présidée par Monseigneur Gilbert Aubry.

Près d’une dizaine de prêtres étaient aux côtés de l’évêque de l’Église catholique à La Réunion et un grand nombre de personnalités culturelles ont apporté leur soutien à la famille de Marc. On peut citer par exemple Danyèl Waro, Sudel Fuma, Idriss Issop-Banian, Roger Théodora, Raymond Lucas, Reynolds Michel, Jack Beng-Thi, Ghislaine Bessière, Paul Hoarau, Raymond Lauret, etc.

Durant son homélie, Mgr Aubry a notamment raconté la vie et l’œuvre du défunt, en rendant un hommage très chaleureux et émouvant à ce « grand défenseur de l’identité réunionnaise ». L’épouse de Marc, Josiane, entourée en particulier de leurs enfants et petits-enfants, a également pris la parole pour le remercier fortement pour tout ce que cet enseignant, poète, écrivain, militant culturel et chercheur en archéologie a transmis à son peuple.

À la fin de la cérémonie, tout le monde a salué les proches de Marc Kichenapanaïdou sur la place de l’église de Trois-Bassins. Puis son corps a été accompagné au cimetière de l’Est à Saint-Denis, où il a été inhumé dans la tombe de ses parents.

L.B.


Kanalreunion.com