Hommage

« Homme de culture, homme de conviction, humaniste »

Sudel Fuma, co-fondateur du GRAHTER

Témoignages.re / 6 décembre 2013

JPEG - 90.8 ko
Dans cet article paru dans "Témoignages" en 1980, Marc Kichenapanaïdou explique son engagement pour le théâtre.

La Réunion vient de perdre une personnalité hors du commun à laquelle je voudrais publiquement rendre cet hommage public. Homme de culture, homme de conviction, humaniste il était animé d’une foi sans limite, allant jusqu’à l’extrême quand il estimait qu’une cause était juste.

Ensemble, nous avions créé en 1995 le GRAHTER pour défendre une Histoire Réunionnaise bafouée, humiliée et dévalorisée par des "intellectuels de passage", ceux qui viennent sur cette Ile pour faire carrière et qui n’ont aucune considération pour la culture réunionnaise...

Ensemble, nous avons dénoncé dans le "JIR", "le Quotidien de La Réunion" et "Témoignages" la destruction des archives de la Prison de Saint-Denis, aujourd’hui menacée de destruction...

Des tonnes d’archives retraçant la vie des engagés indiens avaient été brûlées par l’administration pénitentiaire, peu soucieuse de l’histoire réunionnaise. Quelques documents uniques ont été sauvés par le GRAHTER. Depuis ce fait honteux, Marc s’est investi pleinement en tant que président cette association. Il l’a défendue jusqu’au dernier souffle et il souffrait que les chercheurs réunionnais soient privés de leur archéologie...

Il laisse un héritage que nous ne devons pas enfouir à notre tour dans les oubliettes de l’Histoire, mais que nous devons faire fructifier pour préserver la mémoire de nos ancêtres, ceux qui ont construit La Réunion d’aujourd’hui et à qui nous sommes redevables...

Sudel Fuma,

Pr des Universités

Directeur Chaire UNESCO


Kanalreunion.com