Hommage

« Il nous a surpris en nous quittant »

Décès de Louis Pavageau

Témoignages.re / 18 septembre 2009

Louis Pavageau, l’artiste plasticien, n’est plus. À 27 ans, une crise cardiaque l’a transporté dans l’espace de pure création. Il nous a surpris en nous quittant comme il nous émerveillait dans son travail, dans ses œuvres plastiques. “Passer la ligne rouge”, symbole de l’interdit qu’il prenait un malin plaisir à transcender. Tes œuvres, bien qu’éphémères, pour certaines, sont encore présentes dans Saint-Denis. Aller au-delà, oser faire l’imprévisible, le non conventionnel, tout en laissant passer une grande sensibilité à l’art, à l’esthétique, nous manqueront. Louis Pavageau, au-delà de ta ligne rouge, tu laisses un grand vide aux artistes, à tes dallons, à ta famille. Cherchons-en le sens.
Toutes mes sincères sympathies et pensées de réconfort à Madame Pavageau et à ses enfants.

René Louis Pestel
Adjoint au Maire, délégué à la Culture de la Ville de Saint-Denis


Hommage de l’État

Le préfet de La Réunion et le directeur régional des Affaires culturelles ont appris avec une vive émotion la disparition de l’artiste Louis Pavageau lundi dernier.
Artiste de l’éphémère, ses installations en rouge et blanc révélaient autant le potentiel poétique des espaces urbains à l’abandon que l’énergie des réseaux de circulation. On se souvient de la façade de l’atelier désaffecté de l’ancienne gare du chemin de fer à Saint-Denis il y a tout juste un an ou l’occultation du pont au centre de la ville de Saint-Leu pendant le festival Tempo.
Ce jeune plasticien diplômé de l’École supérieure des Beaux Arts du Port et de l’École nationale supérieur de Cergy Pontoise, depuis deux mois en résidence de création dans le cadre de l’année de la France au Brésil, débutait une carrière internationale prometteuse qui s’interrompt prématurément.
Le préfet de La Réunion et le directeur régional des Affaires culturelles expriment toute leur sympathie à la famille Pavageau ainsi qu’à ses proches.


Kanalreunion.com