Hommage

« Journaliste, un métier à risques »

Témoignages.re / 8 avril 2010

Dans un communiqué, le SNJ Réunion rend hommage à Nicolas Casolari, décédé accidentellement dimanche dernier.

« Le journaliste Nicolas Casolari a été tué accidentellement en filmant un motocross, le dimanche de Pâques. Nicolas n’était pas un inconnu pour les amateurs de reportages télévisés.
Après avoir travaillé à Antenne-Réunion, il avait créé sa propre société en 2003. Cet accident nous rappelle que le métier de journaliste de terrain est difficile, car il comporte des risques pour la sécurité des reporters. Alors que cette profession attire beaucoup de jeunes, il est bon de le remémorer aux employeurs, notamment à ceux qui ne respectent pas les textes légaux. La section réunionnaise du Syndicat national des journalistes (SNJ, groupe Solidaires) adresse à cette occasion toute sa sympathie à la famille et aux anciens collègues de Nicolas ».


Kanalreunion.com