Hommage

Kozé Conté perd un grand artiste et un ami

Disparition de Tanh

Témoignages.re / 2 août 2011

Voici un message de Kozé Conté, sous la signature de sa présidente Christine Langot, annonçant le décès de Tanh, le fondateur du collectif, et témoignant de sa peine, et de sa solidarité envers son épouse.

« Il s’en est allé, très tôt ce dimanche matin.
Perfusé, branché et sous oxygène depuis vendredi, la maladie a eu raison de ses dernières forces.
C’était le fondateur de Kozé Conté, un ami, un frère, nous sommes extrêmement touchés et malheureux.
Il était un très grand artiste, conteur, écrivain, marionnettiste... la liste de ses talents est longue, très longue.
Nous sommes de tout cœur avec sa compagne, Chantal Farenc.
Si vous désirez lui témoigner votre amitié, votre affection en ces instants plus qu’éprouvants, merci de le faire sur le courriel de Tanh : boni_menteur@yahoo.fr
Je ne peux pas écrire davantage... je l’aimais, nous l’aimions.

Né en 1943 au Vietnam, Tanh est arrivé en France à l’âge de 10 ans. Après des études littéraires, il devient enseignant puis formateur dans diverses entreprises. Il participe en 1984 au premier festival de conteurs à Saint-Rémy de Provence. De 1992 à 1995, il écrit dix nouvelles et deux pièces de théâtre historiques. Acteur et marionnettiste auprès de plusieurs compagnies, il est l’auteur des spectacles de marionnettes pour adultes et participe 5 fois au Festival d’Avignon. Il est installé à La Réunion depuis 2004 et participe à la création de collectif Kozé Conté regroupant les conteurs de l’île. Il participe à la création des éditions associatives “Ça même” qui tentent de faire connaître le Kamishibaï. Il a fait une BD dont le scénario remanié en roman a obtenu le Grand Prix du Roman de la ville du Tampon en 2007. Il anime des ateliers d’écriture, de contes et de calligraphie. »

Christine Langot,
Présidente du collectif Kozé Conté


Kanalreunion.com