Hommage

L’Association pour la Promotion du Génie collectif réunionnais rend hommage aux ancêtres morts sans sépultures

Hommage aux ancêtres morts sans sépulture à Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 2 novembre 2013

L’association se joint au recueillement de ceux qui pensent à nos ancêtres inconnus.

JPEG
Nous célébrons cette année le 350ème anniversaire du peuplement de La Réunion. Certains le feront avec faste et force dépenses d’argent public. D’autres feront l’effort de se souvenir des conditions dans lesquelles ce peuplement s’est produit. Ces derniers se recueilleront et feront honneur à nos ancêtres.

Le devoir de mémoire n’exclut pas la joie et l’allégresse qui nous fait apprécier d’exister. Mais ces dates où l’Histoire nous rattrape ne doivent pas être l’occasion pour certains de tenter d’édulcorer nos mémoires.

L’Histoire ne se négocie pas

Samedi 22 juin 2013, l’Association pour la Promotion du Génie collectif réunionnais a allumé 350 bougies en déclarant que chacune d’elles représentait « 1 flamme pour nos ancêtres, 1 lumière pour notre avenir ».

A cette occasion, Michel Sellon déclarait : « Nous sommes fiers de ce que ceux qui nous ont précédé nous ont transmis. Et nous leur en sommes reconnaissants. Rendons leur hommage ce soir. Allumons quelques flammes pour que d’où qu’ils soient, ils en soient remerciés. Cette flamme que nous allumons, c’est aussi une lumière. Allumons une lumière pour nous éclairer ; pour éclairer ce que nous allons transmettre à nos descendants. Dans 350 ans, que dira le peuple réunionnais s’il se réunit, comme aujourd’hui, en baie de Saint-Paul ? Sera-t-il reconnaissant ou bien nous maudira-t-il de ce que nous lui aurons transmis ? Que cette lumière nous éclaire ! Qu’elle éclaire la meilleure voie que nous devrons emprunter pour être dignes de l’héritage de nos ancêtres ! Qu’elle illumine ce que nous transmettrons à nos descendants ! ».

Souvenons-nous de nos ancêtres, surtout ceux qui n’ont personne pour se souvenir d’eux.

Nos condoléances

La Section communiste de Saint-Paul a appris avec tristesse la mort de M. Arrighi Henri, professeur à la retraite du Collège Jules Solesse du Bois de Nèfles Saint-Paul, et beau-frère de notre camarade Pierre Thiébaut, conseiller municipal communiste et secrétaire de section de Saint-Paul.

Aux familles Arrighi, Chane-Waye, Lai-Ok-Tim, Chane Sane, Dijoux, Thiébaut et à leurs proches, nous adressons nos plus sincères condoléances.

Le week-end dernier, la Section communiste de Saint-Paul a appris avec tristesse la mort de Irène Cernot, née Thomas, survenue à Sans Souci. Elle était âgée de 95 ans. La section a témoigné à ses fils Yves et Mickael ainsi qu’à toute la famille ses sincères condoléances.

Hier, une foule nombreuse a accompagné Paul Chan à sa dernière demeure, à l’Etang Saint-Paul. Il faut dire qu’il était très connu dans le milieu du football où il officiait en tant qu’arbitre. Il avait 68 ans et a subi les conséquences d’une longue maladie.

Section PCR de Saint-Paul


Kanalreunion.com