Hommage

L’hommage populaire à Laurence Vergès

Veillée dans la tradition réunionnaise

Manuel Marchal / 6 novembre 2012

Selon la tradition réunionnaise, la veillée s’est déroulée toute la nuit au Domaine du Bois de senteurs à La Possession. La Réunion dans sa diversité sociale et politique est venue s’incliner devant le corps de Laurence Vergès.

JPEG - 72.8 ko

Venues de toute La Réunion et au-delà, de nombreuses personnes ont afflué hier soir à la veillée mortuaire de Laurence Vergès. Tout au long de la soirée, le Domaine des Bois de senteurs à La Possession n’a pas désempli.

Des militants du PCR étaient présents pour accueillir les premiers hommages des Réunionnais qui ont commencé à arriver à partir de 19 heures.

Peu après le crépuscule, une délégation du Parti communiste réunionnais et de Témoignages conduite par Elie Hoarau, secrétaire général du Parti, est venue déposer deux gerbes aux côtés du corps. Cet instant solennel a été un temps fort de la veillée.

C’était La Réunion dans toute sa diversité de ses classes sociales et de ses tendances politiques s’est rassemblée pour saluer une dernière fois Laurence Vergès, et notamment les femmes et les jeunes pour qui Laurence s’était beaucoup investie dans sa vie militante.

Plusieurs compagnons de route de la première heure étaient aussi venus s’incliner devant la dépouille, parmi eux Bruny Payet, qui fut un frère d’armes de Laurence et Paul Vergès dans la Résistance avant de rentrer à La Réunion pour militer au Parti communiste réunionnais tout en dirigeant ensuite la CGTR. Il y avait aussi Adrien Minienpoullé qui a participé pendant des années avec Laurence Vergès et Paul Vergès à la fabrication quotidienne de"Témoignages", quand notre journal était imprimé avec des lettres en plomb qu’il fallait assembler pour écrire les articles.

Dans la cour défilait un diaporama rappelant les étapes de la vie de Laurence sur un air musical.

Le dernier hommage aura lieu aujourd’hui. La levée du corps est prévue à 15 heures au Domaine des Bois des senteurs. Un cortège de voitures se rendra alors jusqu’à la dernière demeure de Laurence en passant par la ZAC 2000 et le rond point de la Rose des vents, puis il longera la ZUP avant d’arriver à 16 heures au cimetière paysager du Port.

M.M.

JPEG - 62.2 ko
Condoléances de Chine et de Madagascar

Le consulat de Chine et le consulat de Madagascar ont tenu à adresser leurs condoléances suite au décès de Laurence Vergès. Les deux représentations diplomatiques ont également déposé une gerbe.
L’hommage de "l’Humanité"

Voici l’article paru hier chez notre confrère :

« Nous avons appris avec tristesse la disparition, à l’âge de quatre-vingt-huit ans, de Laurence Vergès, l’épouse du fondateur du Parti communiste réunionnais (PCR) et actuel sénateur de La Réunion, Paul Vergès.

Laurence fut une militante communiste déterminée. D’abord libraire, elle se lancera ensuite dans le journalisme à "Témoignages", le quotidien de La Réunion créé en 1944 par son beau-père. Elle avait rencontré son futur mari à Paris, au début des années 50, alors qu’elle était collaboratrice de Laurent Casanova au PCF.

En 1954, elle s’installera définitivement à La Réunion, où elle s’impliquera notamment pour les droits des femmes, en fondant l’Union des femmes de La Réunion (UFR). Plusieurs fois candidate de son parti à diverses élections, elle en était devenue une figure historique. Que sa famille, ses amis et tous ses proches trouvent ici l’expression des condoléances les plus sincères de "l’Humanité". »
JPEG - 61.3 ko


Kanalreunion.com