Hommage

Le monde salue Doudou Ndiaye Rose

Décès du premier Trésor humain vivant

Témoignages.re / 21 août 2015

Une expression dit qu’une bibliothèque brûle à la mort d’un ancien. Pour le monde et l’UNESCO en particulier, la disparition de Doudou Ndiaye Rose a une dimension encore plus symbolique. Le célèbre percussionniste sénégalais était en effet le précurseur d’un patrimoine commun, il était le premier Trésor humain vivant reconnu. Il nous a quittés hier.

JPEG - 22.5 ko
Doudou Ndiaye Rose, un Trésor humain vivant nous a quittés. (photo UNESCO)

L’annonce de la disparition de Doudou Ndiaye Rose a eu un grand retentissement hier. Il était un musicien sénégalais qui avait appris dès son plus jeune âge le langage des tambours. Comment annoncer la piqure d’une personne par un serpent ? Comment dire l’espèce de serpent qui a piqué ? Ces messages aussi élaborés peuvent être transmis grâce à des tambours qui portent bien plus loin que la voix humaine. Au-delà de la maîtrise de ce langage, Doudou Ndiaye Rose avait hissé la percussion à un haut niveau, et a transmis cet art de communiquer aux jeunes générations. Il était également un musicien qui a joué devant des foules énormes, notamment avec les Rolling Stones. L’UNESCO lui rend un hommage appuyé.

« La mort de Doudou Ndiaye est une grande perte pour les amateurs de musique, les amateurs de culture et de l’Afrique dans le monde entier », a déclaré la Directrice générale. « Doudou Ndiaye était un maître exceptionnel de la tradition musicale dont il a hérité. Avec son génie créatif il a gardé cette tradition vivante, l’a fait connaître et l’a transmise aux futures générations. L’héritage qu’il a partagé et enrichi va continuer à vivre et nous nous souviendrons toujours de son nom avec joie et gratitude. »

Né au Sénégal en 1930, Doudou Ndiaye a transmis ses compétences aux membres de sa famille, de sa communauté et au-delà tout au long de sa longue carrière, qui l’a propulsé comme l’un des plus célèbres musiciens d’Afrique.

Le Sénégal a désigné Ndiaye en tant que trésor humain vivant dans la ligne d’un programme de l’UNESCO établi pour sensibiliser et promouvoir la connaissance et la maîtrise des traditions et pratiques culturelles. L’initiative de l’UNESCO concernant les trésors humains vivants a été le précurseur de l’actuel programme du patrimoine culturel immatériel de l’Organisation.


Kanalreunion.com