Hommage

Le PCR salue la mémoire de Pierre Aliker

Message du Parti Communiste Réunionnais

Parti Communiste Réunionnais / 7 décembre 2013

Le PCR a eu le regret d’apprendre le décès du docteur Pierre Aliker, survenu hier en Martinique, à l’âge de 106 ans.
Pierre Aliker est le frère d’André Aliker, journaliste de "Justice", assassiné après avoir révélé un scandale impliquant une famille de la bourgeoisie coloniale.

Il fut le premier Martiniquais interne des Hôpitaux de Paris. Diplômé en chirurgie, il rentre en Martinique en 1938. Comme à La Réunion à la même époque, son pays est ravagé par la misère coloniale. En 1945, il s’engage au Parti communiste avec Aimé Césaire. Il est élu au Conseil municipal de Fort de France et devient adjoint d’Aimé Césaire. En 1958, il sera un des co-fondateurs du Parti progressiste martiniquais.

Jusqu’en 2001, il dirigea la commune de Fort de France avec Aimé Césaire. Lors des obsèques de ce dernier en 2008, c’est lui qui prononça son oraison funèbre.

Tout comme Aimé Césaire, Pierre Aliker a soutenu les luttes du peuple réunionnais. En 1945, il était un militant de l’abolition du statut colonial. Puis il lutta sans cesse pour faire appliquer l’égalité, au sein du PPM et aux côtés du PCR. Pierre Aliker a ainsi soutenu la Convention de Morne Rouge, où furent actées les bases d’un rassemblement des organisations progressistes d’Outre-mer.

Le PCR rend hommage à un grand ami des Réunionnais, et fait part de ses condoléances attristées à sa famille, ses proches, au PPM et au peuple martiniquais.


Kanalreunion.com