Hommage

Leo Poiny-Toplan n’est plus

Emotion à Saint-André

Témoignages.re / 24 décembre 2012

C’est un camarade et un militant de longue date qui nous a quittés samedi 22 décembre 2012 en début de soirée, en là personne de Léo Poiny-Toplan, à la suite d’une longue et douloureuse maladie, à l’âge de 80 ans.

Ancien ouvrier du bâtiment, Léo Toplan a participé aux nombreuses luttes de ce secteur d’activité, en particulier au début des années 70 sur le chantier de l’actuel lycée de Saint-Benoît, où des conditions de vie indignes étaient faites aux travailleurs qui, du fait de l’éloignement et de l’insuffisance des transports de l’époque, devaient souvent rester sur les chantiers le soir.

Il a été également très présent dans de nombreuses batailles électorales à Saint-André et dans la région Est.

Une délégation du Collectif provisoire de la section de 
Saint-André, composée de Jacky Then-Seng, Paul Dennemont et Jean Paul Ciret, s’est rendue hier soir à son domicile pour lui rendre hommage et exprimer à son épouse, Juliane, à ses enfants et à l’ensemble de la famille, les fraternelles condoléances de notre parti.

Son corps sera incinéré aujourd’hui lundi à commune Primat à 15h30 à l’issue de la cérémonie religieuse tamoule qui aura lieu au domicile à partir de ce matin.


Kanalreunion.com