Hommage

Michel Morel, homme attachant, militant fidèle, nous a quittés

Nos peines

Alain Dreneau / 21 avril 2017

JPEG - 62.7 ko
Image souvenir d’une rencontre heureuse à l’exposition d’André Béton en hommage à Paul Vergès, à la Plaine des Cafres, en septembre 2016.

C’est dans la nuit de mercredi à jeudi, que s’est éteint à l’âge de 77 ans notre ami, notre camarade Michel Morel. Il a résisté de longues années à la maladie, avec un courage extraordinaire, dans la discrétion et l’élégance. Chacune de ses présences, toujours au côté de son épouse Marie-Thérèse, aux réunions du Parti ou aux manifestations associatives, constituait une victoire sur lui-même qui témoignait de la force de ses convictions. Comme par exemple lors de cette journée du 4 décembre dernier où il avait absolument tenu à venir au rassemblement à Saint-Leu pour marquer sa solidarité avec le peuple malgache. Il fut aussi l’ami des Chagossiens, un ami très actif et performant dans le Comité Solidarité Chagos La Réunion.

Michel Morel, c’est en fait un engagement syndical et politique ’sur la longue durée’, qui eut en charge l’impression de notre journal Témoignages et de nombreuses autres publications, comme le rappelle à si bon escient notre camarade Jean.

Et puis, Michel Morel, c’était une façon d’être, au boulot près de sa rotative ou ailleurs partout dans la vie : avec une malice bonhomme dans le sourire et les yeux, avec la gravité des explications quand elles s’imposaient, avec la trace d’un engagement de classe qui savait dire son nom.

Les camarades de la section PCR du Port ont appris avec grande tristesse le décès de Michel Morel. Ils pensent en ces moments de peine à notre camarade Marie-Thérèse, sa femme, à Isabelle et Stéphane ses enfants, ainsi qu’à leur famille.

A.D.