Hommage

Mort d’un chantre de la créolité

Hommage du Cercle philosophique réunionnais à Édouard Glissant

Témoignages.re / 3 février 2011

C’est avec émotion que le Cercle philosophique réunionnais rend aujourd’hui hommage à l’écrivain martiniquais Édouard Glissant, mort à Paris ce 3 février 2011, à l’âge de 82 ans.

À l’instar d’Aimé Césaire et de Frantz Fanon, Édouard Glissant a su faire rayonner la culture créole caribéenne à l’échelle du monde. Il fut le premier auteur francophone à penser et formuler le processus de créolisation, à célébrer « l’unité-diversité » et la grande richesse créative des mondes créoles.

Prix Renaudot en 1958 pour son roman "La Lézarde", cet écrivain-poète à l’imaginaire débridé n’a cessé d’œuvrer pour l’élaboration d’une poétique créole (manière propre dont les peuples créoles organisent leur discours). Il nous laisse la richesse d’une œuvre à redécouvrir.

Aude-Emmanuelle Hoareau


Kanalreunion.com