Hommage

Notre vieux camarade Antoine Erima nous a quittés

Nos peines

Témoignages.re / 29 septembre 2011

C’est une figure inoubliable du Parti Communiste Réunionnais qui vient de nous quitter, dans la nuit du 27 septembre 2011. Antoine Erima, du haut de ses 96 ans de luttes et d’affrontements hauts en couleurs, était un personnage tutélaire, porteur de la mémoire des temps politiques anciens, qu’il contribuait à faire vivre auprès des plus jeunes. (Notre ami Eugène Rousse reviendra sur la vie d’Antoine Erima)

Le 25 novembre 2006, Antoine Erima avait été fait citoyen d’honneur de la Ville du Port. Nous reproduisons ci-après l’hommage qui lui avait été rendu par la municipalité portoise, en présence de Paul Vergès.

“Antoine Erima, plus connu sous le nom de « Koundann »
Né le 29 juillet 1915, figure populaire de la cité portoise, Antoine Erima a travaillé comme docker. Après avoir déchargé les marchandises sur les quais, il les transportait sur la « charrette Bœuf » pour aller les livrer aux boutiques de la ville.
Il a été un témoin privilégié des évènements qui ont marqué l’histoire du Port, notamment ceux du 28 novembre 1942. À l’époque, il habitait à la Butte citronnelle et les bombardements ont eu lieu près de chez lui.

Connu pour son engagement militant, Antoine Erima a été aussi très impliqué dans la vie culturelle portoise. De nombreux Portois se souviennent encore de l’orchestre « Koundann ». Musicien dans l’âme, il jouait de plusieurs instruments auxquels il s’est initié seul : accordéon, banjo, guitare… Partout où il allait, il emportait son accordéon avec lui. Avec son orchestre, il a sillonné les routes de l’île pour aller animer de nombreuses « salvert » et autres « bals la pousièr ». Cette passion pour la musique, il a su la transmettre à de jeunes Portois dont certains sont devenus par la suite, des musiciens confirmés”.

Les obsèques auront lieu ce jour en l’église Jeanne d’Arc du Port, à 15 heures. L’inhumation suivra, au cimetière de Saint-Bernard.


Kanalreunion.com