Hommage

Quels enseignements tirons-nous de la révolte des esclaves il y a 200 ans ?

Belle réussite de la rando-mémoire vers le chemin de Ligne à Saint-Leu

Témoignages.re / 27 juin 2011

Dans le cadre de la célébration de "2011, l’Année d’Élie, un combattant Réunionnais de la liberté", le Kolèktif Lané Élie (KLÉ) a organisé hier une rando-mémoire sur une partie des lieux historiques où s’est déroulée la révolte des esclaves dans la région de Saint-Leu en novembre 1811. Une rando souvenir qui a connu une belle réussite.

Plus de cinquante personnes, responsables et militants d’associations culturelles, chercheurs et universitaires ont participé à cette randonnée. Des randonneurs de tous les âges, depuis des enfants jusqu’à une mamie de 78 ans.
L’itinéraire proposé aux randonneurs fut non seulement une occasion de mieux connaître et d’apprécier des espaces naturels qui ont marqué cet événement majeur de notre Histoire mais encore de dénoncer la répression atroce qu’y ont subie les esclaves rebelles de la part des miliciens partis depuis Saint-Leu pour aller les attaquer.
La randonnée s’est déroulée de 8h à 16h, depuis la ville de Saint-Leu (départ devant la mairie) vers le pont de la ravine des Poux, ruelle des Attes, jusqu’au chemin de Ligne, avec un pique-nique au Verger Papy. Des personnes ont également rejoint le lieu du pique-nique en voiture par le CD 13, qui est le chemin de Ligne.
Après un échange d’informations et des chants sur ce lieu de mémoire de la révolte, non loin de l’endroit où les esclaves ont été violemment réprimés par les miliciens, les marcheurs sont retournés en ville. Cette randonnée fut une nouvelle occasion de continuer à renforcer l’union et la mobilisation des Réunionnais pour mieux connaître et s’approprier l’Histoire de leur peuple, comme l’indiquait le KLÉ dans son communiqué annonçant cet événement.
D’ailleurs, lors des échanges qui ont suivi le repas, plusieurs participants à cette rencontre ont souligné qu’il y a encore un gros travail à accomplir dans ce sens mais aussi à voir ensemble quels enseignements nous tirons de cette révolte de nos ancêtres esclaves il y a 200 ans. Que faisons-nous face aux oppressions et injustices d’aujourd’hui et comment faisons-nous réussir notre combat pour la liberté ?

Correspondant


Kanalreunion.com