Hommage

Roland Hoareau nous a quittés…

Nos peines

Témoignages.re / 21 février 2013

Roland Hoareau nous a quittés ce mardi, au terme d’une longue maladie. Je voudrais ici le remercier pour l’image qu’il nous laisse, à moi et, je n’en doute pas, à de nombreux autres hommes politiques de notre pays. Au Conseil régional où, de 1998 à 2010, nous avons tous les deux siégé le temps de deux mandats successifs, Roland s’est toujours comporté en Réunionnais soucieux de partager les idées et les projets qui étaient bons pour notre île et ses habitants. Ses interventions me convenaient tant elles allaient dans le sens de l’intérêt général. Et s’il lui arrivait de ne point être d’accord avec une proposition de la majorité à laquelle j’appartenais, il le disait sans virulence et avec beaucoup de respect dans la voix et dans ses mots. Il savait être dans l’opposition sans être un homme d’opposition.

Nous sommes devenus et nous sommes restés amis. Nous ne nous voyions pas souvent, mais souvent, nous nous retrouvions au téléphone. Notre dernière conversation remonte à un peu plus de deux mois. Il m’avait alors confié qu’il sentait bien que la dernière ligne droite de sa vie était entamée et que ses médecins avaient fait tout ce qu’il y avait à faire. Il savait que ce n’était plus qu’une question de semaines. Je fus heureux de lire dans la presse que, malgré tout, il était toujours à son poste d’élu municipal à Saint-Pierre.

Roland a traversé la vie, la tête haute et le regard porté au loin. C’était un bâtisseur. Puisse son souvenir inspirer les générations qui arrivent et son exemple s’imposer à ceux qui, demain, auront la difficile charge de conduire les affaires de nos communes et de notre île.

Adieu Roland. Adieu, ami…

 Raymond Lauret 


Kanalreunion.com