Hommage

Roland Robert est décédé

Communiqué du Parti communiste réunionnais

Témoignages.re / 30 avril 2014

Militant depuis sa jeunesse dans les rangs du Parti communiste réunionnais, Roland Robert a été une des victimes de l’Ordonnance du 15 octobre 1960. Elu maire de La Possession en 1971, il a rempli ce mandat pendant plus de 40 ans transformant considérablement une ville qui est passée de 7.000 à près de 40.000 habitants. Le PCR vient ce publier un communiqué suite au décès de Roland Robert. « Toute la vie de Roland Robert a épousé son engagement politique. C’est l’exemple d’un militant et d’un responsable politique qui s’est mis au service de l’intérêt général jusqu’à son dernier souffle », souligne le PCR.



JPEG - 39.9 ko
Toute la vie de Roland Robert a épousé son engagement politique. C’est l’exemple d’un militant et d’un responsable politique qui s’est mis au service de l’intérêt général jusqu’à son dernier souffle.

C’est avec une immense tristesse et une vive émotion que le PCR vient d’apprendre le décès de Roland Robert.

Nous tenons à adresser à son épouse Mireille, à ses filles Valérie et Julie, à son fils Philippe, à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances. Nous leur exprimons tout notre soutien dans cette épreuve.

La disparition de Roland Robert affecte les habitants de La Possession dont il a été le maire pendant plus de 40 ans ainsi que tous les Réunionnais.
Elle est aussi douloureusement ressentie par tous les militants du Parti communiste réunionnais et tous ceux qui ont partagé avec lui tant de luttes et de combats pour les valeurs de la démocratie, de la justice et du développement de notre pays.

Le PCR perd un de ses plus illustres militants et dirigeants. Engagé dès son plus jeune âge, il est un des fondateurs de l’Organisation démocratique de la jeunesse réunionnaise (ODJR). Son action militante lui a valu de subir la répression du pouvoir. Jeune enseignant, il est une des victimes de l’Ordonnance du 15 octobre 1960. Exilé en France, il continue le combat et participe à la fondation de l’Union générale des travailleurs réunionnais en France (UGTRF). Malgré une décision de tribunal en faveur de son retour, Roland Robert sera injustement maintenu en exil. Il ne reviendra à La Réunion qu’à la fin des années 1960.

Il reprend aussitôt ses activités militantes à La Réunion au sein du PCR en devenant l’un de ses responsables et en animant notamment des mouvements de jeunesse.
En 1971, le PCR présente sa candidature à La Possession. Comme Paul Vergès au Port, il est élu maire et permet à La Possession de participer à la grande victoire des forces démocratiques dans l’île.

La Possession comptait alors 7.000 habitants. Aujourd’hui, sa population est proche de 40.000 habitants. Il faut mesurer tout le chemin parcouru. Roland Robert fut un bâtisseur. Il a fallu tout créer : écoles, réseau d’eau potable, routes, logements sociaux, nouveaux quartiers…. C’est sous son impulsion que la ville de La Possession s’est transformée et qu’elle est devenue une des plus attrayantes de l’île.
Avec d’autres collègues, Roland Robert fut également un des pionniers de l’intercommunalité qui avait pris son essor avec la création du SIVOMR au début des années 1980. C’est fort naturellement que plus tard Roland Robert est devenu le président de l’Association des maires de La Réunion, apprécié de tous ses collègues au-delà des tendances politiques.

De même, il a également joué un rôle important dans l’ACCDOM (Association des communes et collectivités d’Outre-mer) mais surtout il a été un des pionniers de la coopération décentralisée en ouvrant la voie de jumelages entre sa commune et des communes de notre environnement géographique.
Au Conseil général, dont il était le premier vice-président, il avait la responsabilité de la coopération régionale. L’histoire retiendra que c’est à l’occasion d’un déplacement dans le cadre de cette fonction que Roland Robert a été victime d’un accident vasculaire cérébral qui s’est avéré fatal.

Toute la vie de Roland Robert a épousé son engagement politique. C’est l’exemple d’un militant et d’un responsable politique qui s’est mis au service de l’intérêt général jusqu’à son dernier souffle.
Dans son long parcours, il a connu tant la répression la plus injuste que les honneurs dus à ses responsabilités. Mais il est toujours resté fidèle à ses convictions tout en étant animé d’un esprit d’ouverture.

C’est une des leçons qu’il nous laisse et qui restera dans la mémoire de ses compatriotes.

Pour le PCR, le Secrétariat

Le 29 avril 2014



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Assurément, Roland ROBERT appartient à l’Histoire de La Réunion.
    Il a traversé plusieurs époques, fidèle à ses engagements et à ses valeurs. Homme d’action et de réflexion, il a apporté une contribution décisive au progrès de sa commune et de La Réunion toute entière. Ce fut un militant et un administrateur hors de pair à tous égards.
    Pour l’avoir personnellement rencontré dans les années soixante-dix, dans un contexte difficile, je garde le souvenir d’un homme de dialogue et d’ouverture, pertinent et pragmatique, mais néanmoins ferme dans ses convictions.
    Une lumière vient de s’éteindre et une page se tourne.
    Mais le message qu’il a su délivrer demeure impérissable et exemplaire.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • La Réunion vient de perdre un de ses plus grands hommes politiques en la personne de Roland Robert.
    Militant infatigable, il a consacré sa vie à la défense des plus démunis et a mené plusieurs combats contre l’injustice, pour l’égalité et la défense des droits.
    C’est sous ses multiples mandats que la ville de La Possession a connu son développement..
    Homme de conviction, il est resté fidèle à ses idées, fidèle à son parti. Le PCR vient de perdre un de ses plus grands militants.
    Je salue la mémoire d’un homme qui a été toute sa vie durant au service de La Réunion.
    A son épouse, à ses enfants et à ses proches, j’adresse mes condoléances attristées.
    Marie-Paule Fanchin

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • je présente mes sincère condoléhence a toute la familles de mr le vice président du conseil général ROLAND ROBERT .
    je vous remercie du chemin que vous avez défricher avec notre camarade PAUL VERGES pour que nous la jeunnesses soit élu au 4 coins de l’ile .On va essayer de continuer votre combat que vous avez commencer .
    que dieu te garde une bonne place auprés de lui, parce que vous avez fait beaucoup de combat pour les réunionnais .
    MAURICE SINGAINY
    CONSEILLER MUNICIPAL DE ST PAUL

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • DANIEL SINGAINY et toutes les membres de la chapel la mizere
    présentes ses sincère condoléhence a toutes la famille de mon dalon
    ROLAND ROBERT qui est DCD aujourdhui .
    bon courage à vous tous .
    om nama shivaya .
    somin fine galizé estère ti sava ti laisse a nou.in zour nar trouvé dann paradi bondié.

    DANIEL SINGAINY PRESIDENT DE LA FEDERATION DES PETITS TEMPLE REUNIONAIS.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • DANIEL SINGAINY et toutes les membres de la chapel la mizere
    présentes ses sincère condoléhence a toutes la famille de mon dalon
    ROLAND ROBERT qui est DCD aujourdhui .
    bon courage à vous tous .
    om nama shivaya .
    somin fine galizé estère ti sava ti laisse a nou.in zour nar trouvé dann paradi bondié.

    DANIEL SINGAINY PRESIDENT DE LA FEDERATION DES PETITS TEMPLE REUNIONAIS.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • J’adresse mes sincères condoléances à toute la famille et amis du camarade dirigeant du parti communiste Réunionnais le camarade Roland Robert.
    Toute sa vie a été un long combat, combat qui a contribué à nous donner peuple réunionnais une fierté .
    Monsieur ROLAND ROBERT fait parti de ceux qui comme les défunts Madame VERGES Laurence,Monsieur HOARAU ROGER, Monsieur LAURENT VERGES et bien d’autres ont marqué l’histoire du parti communiste réunionnais et surtout ont contribué à l’évolution de la société . réunionnaise.
    Il est de notre devoir Maintenant de faire en sorte que ces combats entrepris par nos défunts puissent trouver échos au prés de notre jeunesse.
    Pour cela donnons la possibilité à ces derniers de pouvoir par le biais d’un document prendre connaissance de l’histoire du Partis communiste réunionnais et dans le même temps l’histoire de notre Île.
    Reposer en Paix Mr Robert et merci pour tous ce que vous avez fait pour le peuple réunionnais
    surtout pour la population de la Possession.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Mes hommages au grand combattant de la cause réunionnaise , meme la puissance des mots peinent à retracer l’immense combat du grand militant de la cause humaine .
    Attaché à défendre sa ville, la ville de la possession malgré des dénigrements et calomnie mais le blindage de ce grand combattant finissait par avoir raison de ces détracteurs.
    Mes condoléances sa famille, ses proches et camarades de combat en cet instant douleureux.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com