Hommage

Un bel hommage réunionnais à Nelson Mandela

Allons lutter ensemble à La Réunion pour une loi de l’égalité réelle fidèle au combattant sud-africain de la liberté

Correspondant Témoignages / 25 janvier 2016

Dans l’après-midi de ce samedi 23 janvier au Parc de Bois Madame à Sainte-Marie, plusieurs centaines de personnes ont eu l’occasion de participer d’une façon ou d’une autre au 3e hommage réunionnais à Nelson Mandela, décédé le 5 décembre 2013. Cet événement a été marqué notamment par la qualité des interventions des associations membres du collectif organisateur et celle des diverses prestations artistiques en faveur des valeurs de liberté, de justice défendues par ce grand militant sud-africain.



  • Amba
  • Idriss Issop-Banian et Danièle Moussa
  • Philippe Adam, association Rasin et bazalt
  • Joël Manglou
  • Kréolokoz
  • Lâcher de pigeons
  • New gravity
  • Le groupe Rezonans
  • Samuel Mouen, Yves Ferrières et les Miss de Sainte-Marie
  • Selvam Chanemougame et Edward Lopin

JPEG - 264.8 ko
Exposition de peintures.

La cérémonie a été ouverte par un mot d’accueil d’Yves Ferrières, adjoint au maire de Sainte-Marie et partenaire du collectif, qui a rappelé à quel point Nelson Mandela, « porteur de la démocratie », a mené « un combat noble à saluer » et « donné une belle leçon de vie au monde entier » ; et il a proposé que l’édition 2016 de l’hommage réunionnais à Mandela se déroule le lundi 5 décembre prochain. Ensuite, Samuel Mouen, responsable des Amis de l’Afrique et du collectif, a souligné à quel point ce « géant de l’Histoire » fut « un des grands libérateurs des peuples » et que « nous avons beaucoup à apprendre de lui » afin que « les idées justes soient inscrites dans la loi ».

Après un beau « lâcher de pigeons » par des enfants « pour que vive la liberté à La Réunion », citons à présent des artistes et militants culturels qui ont contribué par la qualité de leurs prestations à la réussite de cet hommage : le groupe New Gravity, avec ses danses populaires admirables ; le chanteur et musicien Joël Manglou, pour qui il est important de « travailler avec le cœur » ; le groupe Rézonans, pour lequel « nou va lévé, nou va tyinbo, konm Mandela » ; et Alima Zalata, qui a lu un très beau texte de Mandela pour « le pouvoir au peuple ».

Kosa nou fé ?

Après la présentation de deux Miss Sainte-Marie solidaires de Mandela, nous allons également citer des intervenants d’organisations associatives : le Dr Selvam Chanemougame, président de Tamij Sangam, pour qui « Mandela doit être dans le cœur de chacun d’entre nous » ; Édward Lopin, de l’Ashram du Port, pour qui « Mandela nous laisse un message d’espoir pour une société démocratique et libre » ; Idriss Issop-Banian et Danièle Moussa, du Groupe de Dialogue Interreligieux de La Réunion, qui ont lu de très beaux poèmes en mémoire du combattant anti-apartheid.

En raison d’une chute de pluie, la cérémonie s’est terminée un peu plus tôt que prévu, en fin d’après-midi, avec plusieurs chants magnifiques : ceux du groupe Amba, qui a notamment dit « mèrsi Madiba pou la rézistans ou la mené » ; et ceux du groupe Kréolokoz, pour qui « alon prann pou modèl pour nou, Madiba ». En conclusion, ont pris la parole un membre du Cercle Philosophique Réunionnais et du Comité Solidarité Chagos La Réunion et Jean-Philippe Adam de l’association Rasin et Bazalt, qui a présenté de nombreuses et belles peintures sur Mandela. Et la question qui a été posée : kosa nou fé à La Réunion afin de continuer les luttes de ce grand combattant sud-africain de la liberté lors du vote de la loi pour l’égalité réelle dans les Outre-mer ?

Correspondant


Kanalreunion.com