Hommage

Un hommage fort à Sudel Fuma

Dimanche à Sainte-Suzanne

Correspondant Témoignages / 2 septembre 2014

Ce dimanche 31 août, Lo Rond Moring du Centre Zélindor à La Marine de Sainte-Suzanne a reçu publiquement le nom de Sudel Fuma, en hommage à ce grand sportif, historien et militant réunionnais de la liberté, décédé le 12 juillet dernier à l’âge de 62 ans. Cette cérémonie s’est déroulée en présence d’un public nombreux et solidaire des grands combats menés par Sudel Fuma au service de son peuple ; des combats d’un ‘’zarboutan nout kiltir’’ à continuer tous ensemble le plus nombreux possible…

JPEG - 47.5 ko
Après l’allocution de Maurice Gironcel aux côtés de Dolène et Morine, la sœur et la fille de Sudel Fuma, le dévoilement de la plaque biographique ‘’Lo Rond Moring Sudel Fuma’’.

Parmi le public, de nombreuses personnalités du monde politique, universitaire et culturel ont participé à cet hommage à Sudel Fuma, présenté par la commune de Sainte-Suzanne comme « un homme engagé, un historien exceptionnel, qui a participé à la prise de conscience de l’identité réunionnaise par le plus grand nombre ». Après la diffusion d’un très beau film documentaire intitulé ‘’Sainte-Suzanne rend hommage à Sudel Fuma, un zarboutan nout kiltir’’, le maire et responsable communiste Maurice Gironcel a prononcé un discours très apprécié, afin « de donner au souvenir de Sudel Fuma une valeur d’exemple ».

Ensuite, Clément Bornéo, un jeune collégien, a lu un extrait de l’ouvrage de Sudel Fuma et Jean-René Dreinaza intitulé ‘’Le moring, art guerrier, ses origines afro-malgaches, sa pratique à La Réunion’’. Et après le dévoilement de la plaque ‘’Lo Rond Moring Sudel Fuma’’ par Maurice Gironcel avec Dolène et Morine, la sœur et la fille de l’ancien directeur de la Chaire UNESCO à l’Université de La Réunion, une lecture de cette plaque biographique a été faite par Adeline, une jeune moringueuse de l’association ODAS.

« Un pilier de notre créolité »

Cette biographie souligne notamment que « véritable rassembleur, Sudel Fuma a su faire retrouver aux Réunionnais leur dignité en conférant un rayonnement national et international à tous ceux qui étaient dans l’ignorance de l’histoire du peuplement de La Réunion ». Voilà pourquoi il est « un pilier de notre créolité », qui « nous laisse de lui l’image d’un homme passionné, passionnant, à jamais vivant et présent dans notre mémoire collective ».

La cérémonie s’est terminée par de beaux chants et spectacles de moringue dans cette belle salle du Centre Zélindor, et avec le lancement de la finale du championnat de moringue. Un symbole fort des combats à continuer tous ensemble, afin d’être fidèles à Sudel Fuma…


Kanalreunion.com