Rogar

Comment aider l’unité et l’interculturalité à La Réunion ?

Sobatkoz

Témoignages.re / 13 avril 2013

• Notre île est un joyau de diversités et d’unité disent certains. De diversités oui d’unité pas encore, même si des initiatives individuelles, associatives, artistiques… s’efforcent de rassembler ou de valoriser tout ce qui peut favoriser le sentiment et la dynamique d’unité, que ce soit dans les valeurs communes, les accords culturels que dans la vie sur un même territoire. Mais des séparations perdurent.

Si séparatrice, l’inégalité la plus flagrante, se rapporte au travail : absent ou présent, déclaré ou non, en CDI ou en CDD, à temps plein ou à temps partiel, pénible ou non, gratifiant ou alimentaire ... avec tels ou tels horaires, telles ou telles rémunérations, distances et tels moyens de locomotion …

Un autre fossé permanent est lié à l’abolition de l’esclavage. Justice et libération si importantes que chacun croirait tenir là un facteur évident de consensus et d’unité. Mais l’abolition a donné lieu à des dédommagements économiques aux esclavagistes et le rien aux esclaves !!! Récompensant les bourreaux et allant même « proposer » aux victimes de travailler salariés sur les mêmes plantations. Cela empoisonne la mémoire collective et individuelle. Ces sommes conséquences, octroyées aux planteurs par l’État, ne font pas l’objet aujourd’hui d’aucune information citoyenne sur leur réalité et sur leur utilisation ou parcours depuis ; ni d’une protestation du côté des justes et des descendants d’esclaves, ni d’une repentance du côté des bénéficiaires à l’époque et après. Encore moins d’une réclamation d’un côté ou d’une réparation de l’autre côté.

Une rencontre - débat interdisciplinaire avec des communications et avec des ateliers pratiques serait bienvenue. Cela permettrait d’exprimer cette souffrance consciente ou inconsciente, de condamner cet autre crime contre l’humanité qui mine les fondations de la cohésion sociale, et de sortir des impacts négatifs culturels, économiques, éducatifs, politiques, psychologiques, sociologiques … en dégageant des outils, des moyens de rendre justice et honneur / de réparer / de réconcilier. Des exemples positifs peuvent apporter des pistes comme l’obtention par et pour des Afro-américains de bourses d’études par des entreprises enrichies de l’esclavage et la traite.


Kanalreunion.com