Rogar

“Kaskavel” na vin tan

Jean Fabrice Nativel / 11 octobre 2013


“Kaskavel” / 1993-2013

Un standard en fête

«  Dans la ravine, dann kèr soleil

L’eau claire y graine en kaskavel

Et la cascade jolie mamzelle

La fait zié doux ensemb soleil… » , 20 ans déjà ! C’est l’âge de cette chanson écrite par Jean-Paul Cadet et interprétée par Maximin Boyer, l’une des voix de Kayanmbé. Demain à Saint-Louis, on fête ce tube.

On est invité à fêter les 20 ans de “Kaskavel” samedi toute la journée à la Place Aimé Césaire à Saint-Louis. Cette création de Jean-Paul Cadet, Maximin Boyer de Kayanmbé la clame depuis 1993.

Le kaskavel est un instrument de musique de conception très simple. Semblable aux maracas, sa sonorité reste douce. Il ne se passe pas une soirée karaoké, un seul radio crochet, etc. sans que ce standard ne soit repris. Saviez-vous qu’il est même chanté en langue chinoise… et ce, depuis 2007.

JPEG - 33.5 ko
Maximin Boyer chante “Kaskavel” de Jean-Daniel Cadet.

Maximin Boyer s’est intéressé et s’intéresse toujours à la culture de la Chine. Ti pa ti pa, il s’initie au mandarin dans la portée de concevoir un album dans ce pays d’Asie du Sud-Est. Le rêve devient réalité.

JPEG - 44.3 ko
Pour les 20 ans de cette chanson, Danyèl Waro…

Le métissage d’instruments donne “Kaskavel” en chinois

Une rencontre est à l’origine de cette initiative, celle de Maximin Boyer et de Yu Changaï dans l’île. Ce professeur de mandarin adapte au “er hu” (violon chinois) “Kaskavel”. Le duo se produit et enchante. En 2006, peu après la célébration de Guan Di, Kayanmbé s’envole pour Guangdong.

JPEG - 49.3 ko
… Zandémik…

Dans cette région, terre natale de nombreux ancêtres de familles chinoises réunionnaises, Cheng Kang, le secrétaire général pour l’Amitié des peuples, à la demande de la Fédération des associations chinoises, accueille le groupe. Il orchestre une série de rendez-vous avec des artistes locaux afin de préparer l’opus.

JPEG - 42.7 ko
… Amba.

L’enregistrement se joue avec le métissage des instruments chinois et réunionnais. Une nouvelle version de “Kaskavel” baladée par une voix chinoise est née. Elle rencontre le succès.

Reportage JFN

Kaskavel



Premier couplet

Comme un galant lé sa cortège ?

Et son cheveu peigné en gros ?

Soleil la fuse in tit cadeau ?

La met’son barette l’arc-en-ciel

Refrain

Dans la ravine, dann kèr soleil ?

L’eau claire y graine en kaskavel ?

Et la cascade jolie mamzelle ?

La fait zié doux ensemb soleil

Deuxième couplet

De l’eau y tombe en robe dentelle ?

C’est comme un robe pou la mariée ?

Et gros soleil y fait coup d’zié 

Pou fait briller son robe cortège

Troisième couplet

Le vent y soufl’dann’ bois rempart ?

C’est comme la musique un guitare ?

Quand la mariée y danse tango ?

Cheveux y fane en farine l’eau

Paroles et musique : Jean-Paul Cadet 

Interprète : Maximin Boyer “Kayanmbé”
Une histoire de mariage

Jean-Paul Cadet a écrit et mis en musique “Kaskavel”. C’est la voix de Maximin Boyer qui la porte avec Kaynmbé depuis 20 ans. A cet anniversaire, le public est invité toute la journée du samedi 12 octobre sur la Place Aimé Césaire à Saint-Louis. Au programme, notamment des rencontres avec les artistes pour tout savoir sur cette chanson de mariage au pied d’une cascade.


Kanalreunion.com