Rogar

Maloya o Kaloubadia

Rant dan’ron

Jean Fabrice Nativel / 19 août 2013



JPEG

Le Kaloubadia (1) met le maloya à l’affiche tous les 2e samedi soir du mois à la rue Jacob Saint-Denis — face au Jardin Capagorry. La mini scène en plein air a vu évoluer sur sa dalle : Ti Loun, 7 po, Baba Koul et bien d’autres artistes. Le public se trouve en symbiose avec eux. Certains osent même participer aux chants, chœurs et percussions. Et de leur demander un cliché souvenir avant d’entamer les poignées de mains, embrassades et discussions simultanées de ce cadre étoilé.

Une multitude de sirandanes décorent les façades de ce plateau ainsi que des figures géantes étonnantes et des performances. Sur un réseau social bien connu défile en direct les films, photos et commentaires sur cette animation. Avec peu de moyens, cette association apporte des mélodies à ce quartier. Ce rendez-vous joué sur des accords conviviaux est une invitation à la valorisation du maloya par la découverte d’une multitude de groupes. Kontinu kome sa na in bon bé d’moun lé èk zot.

Reportage Jean-Fabrice Nativel

(1) Une association culturelle.


Kanalreunion.com