Rogar

Un “arc en ciel” de messages

Lé 20 tan d’“Kaskavel”

Jean Fabrice Nativel / 22 octobre 2013

Sur la Place Aimé Césaire (Saint-Louis), à l’unisson, le public a fêté les 20 ans de “Kaskavel”. Cette chanson écrite par Jean-Paul Cadet est interprétée par Maximin Boyer — l’un des artistes de Kayanmbé — depuis 1993.

JPEG - 38.8 ko
Ces cuivres nous viennent en fanfare des Hauts de Saint-Louis, c’est le Waki Band.

“Kaskavel”

Nout lavnir ?

Sur la Place Aimé Césaire (Saint-Louis), à l’unisson, le public a fêté les 20 ans de “Kaskavel”. Cette chanson écrite par Jean-Paul Cadet est interprétée par Maximin Boyer — l’un des artistes de Kayanmbé — depuis 1993.

JPEG - 33.1 ko
Attentifs aux messages délivrés par les artistes.

Cette mélodie connue au-delà de La Réunion peint l’histoire d’un mariage aux pieds du Voile de la mariée. Cela vous parle sûrement ! A diverses occasions, on la fredonne, siffle… Le meilleur reste à venir pour ce hit « national » , comme le dirait Maximin Boyer.

JPEG - 46.7 ko
Nout kiltir, nout valèr !

Quelques mots sur cet artiste discret penseur. C’est un homme simple lié à sa terre de La Réunion, « à son pays » . Un pays qu’il souhaite « souverain » où les Réunionnaises et les Réunionnais pourront décider de ce qui est bon pour leur « nation ». Car force est de constater qu’aujourd’hui, nout DOM lé mal baré.

Un peuple responsable

Selon lui, on dispose ici de personnes capables de piloter le destin de ce territoire de l’océan Indien. Qui peut dire le contraire ? Et les artistes qui ont participé à ce rendez-vous samedi soir ont lancé notamment un appel à plus de responsabilités.

JPEG - 57.4 ko
Petit à petit, de nouveaux visages émergent sur la scène.

Cela passe par le rejet des injustices, violences, drogues… par moins de pollution. Bref, mener une vie simple basée sur le partage, la fraternité entre les “passagers” d’un bateau à la destination commune. Cela passe aussi par la valorisation de la langue de La Réunion, les produits de la terre — kanbar, manyok, patat, maï, kanèl, etc. C’est si simple, et pourtant.

Reportage Jean-Fabrice Nativel

JPEG - 26.5 ko
La culture urbaine, un média pour des textes appelant à plus de justice.
JPEG - 29.4 ko
Navé Zalor é alor…
JPEG - 29.4 ko
En chœur avec Amba.
JPEG - 43.7 ko
Maximin Boyer en toute simplicité verse les paroles de “Kaskavel”.
JPEG - 61.5 ko
Navé osi Zandémik si lo podyom èk lo son maloya.
JPEG - 39.3 ko
Coup de chapeau à Zandémik pou son ton kari, masalé, frit, lo ri blan, ri maï, rougay mang èk la tizane… é lo band dalon la done la min.
JPEG - 68.8 ko
Fabrication, exposition et vente de kayanmb.
JPEG - 88.3 ko
Création avec les produits de la terre.
JPEG - 46.9 ko
L’inspiration lé la.
JPEG - 51.6 ko
Le rap : des messages de paix, de stop à la drogue…
Le mot de la rédac’

« La souveraineté de La Réunion »

Samedi 12 octobre, à l’occasion des 20 ans de “Kaskavel”, les chanteurs ont offert au public une “cascade” de messages. L’un d’entre eux est « la souveraineté de La Réunion ». Pourquoi pas ? Les nombreux hits qui se sont succédé sur le podium appelaient à la vigilance, prise de responsabilité, valorisation de nout lang, etc.
• EXPOSITION LUMIÈRES DRONTIQUES – MARGARET ADENO DU 19 OCTOBRE 2013 AU 21 MARS 2014/ARTOTHÈQUE 26 RUE DE PARIS 97400 SAINT-DENIS
Kaskavèl – Place Aimé Césaire Saint-Louis

Un podium d’hits !

JPEG - 52 ko


Kanalreunion.com