Changement climatique

30 % de production agricole en moins à Maurice

Conséquence prévisible du réchauffement climatique

Manuel Marchal / 7 octobre 2017

Dans son discours prononcé pour la cloture de la conférence internationale sur l’adaptation au changement climatique, le ministre Etienne Sinatambou, représentant le gouvernement de Maurice, a partagé plusieurs données inquiétantes.

JPEG - 38.9 ko
Etienne Sinatambou.

En raison du réchauffement climatique, « le futur est encore plus incertain ». L’île Maurice connaîtra une réduction de ses ressources en eau de 13 %. En conséquence, la production agricole de Maurice diminuera de 30 %.

« Nous sommes très vulnérables, et les plus susceptibles d’être touchés », a-t-il ajouté, « c’est la réalité ». Et de conclure en donnant rendez-vous à la COP23 qui se tient le mois prochain à Bonn, sous la présidence des îles Fidji.

Auparavant, Didier Robert, président de la Région Réunion, a avancé deux propositions dans son allocution. Tout d’abord, l’utilisation d’une partie du fonds de péréquation d’EDF pour financer des équipements permettant à des particuliers de produire eux-mêmes l’électricité qu’ils consomment, et ensuite l’utilisation du Fonds vert.

M.M.