Changement climatique

Approfondissons la réflexion sur les changements climatiques

Conférence de Paul Vergès

Céline Tabou / 25 août 2011

Fondateur et président de l’Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique (ONERC), Paul Vergès a, lors d’une conférence sur le thème "Changement climatique et politique d’adaptation : quels enjeux et quelles priorités pour La Réunion ?", expliqué les raisons de la création de cet observatoire et donné un aperçu des conséquences des changements climatiques. Retour sur cet événement qui s’est tenu hier soir à Saint-Denis.

Accompagné de Philippe Berne, ancien vice-président délégué à l’Aménagement du territoire au Conseil régional, Paul Vergès a évoqué les deux leviers de la lutte contre le changement climatique et à la création de l’ONERC. Ces deux leviers concernent l’atténuation et l’adaptation. Le premier évoque la réduction des émissions de gaz à effet de serre pour contenir le réchauffement climatique, et le second, l’adaptation du territoire au changement climatique est un enjeu majeur qui appelle à une mobilisation nationale.

Moqué dans le passé, reconnu aujourd’hui

Devant une centaine de personnes, le président de l’ONERC est revenu sur les conditions de création de l’organisme. Par le passé, de nombreux représentants politiques et journaliste s’étaient « moqués de l’action » menée pour alerter la population sur les conséquences des changements climatiques. Aujourd’hui, Paul Vergès est reconnu sur la scène internationale pour le travail réalisé depuis le dépôt au Sénat de la proposition de loi portant sur la création d’un Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique, le 22 décembre 1999. Ce texte a été enregistré à la présidence du Sénat le 12 janvier 2000.
La proposition de loi a réuni « une diversité politique de signataires qui a conduit à son vote à l’unanimité » a expliqué Paul Vergès. L’objectif était de faire que la « lutte contre l’effet de serre, d’une part, et la prévention des risques liés au réchauffement climatique, d’autre part, soient reconnues priorité nationale ».

« Informer pour que chacun change les choses »

Créé par la loi du 19 février 2001, l’ONERC prend en compte toutes les questions liées aux changements climatiques. Sa mission principale est de « collecter et diffuser les informations, études et recherches sur les risques liés au changement climatique et aux phénomènes climatiques extrêmes ».

C’est dans cette optique que l’ONERC présente chaque année un rapport sur une thématique particulière. « Cette année, l’ONERC travaille sur le phénomène d’urbanisation dans le monde » a expliqué le conférencier. Car comme son président l’a rappelé « la loi oblige l’ONERC à réfléchir avec une vision d’avenir, et nous devons soulever un problème crucial afin de le présenter au gouvernement. J’ai donc la responsabilité de discuter avec des représentants nationaux et internationaux sur les différents sujets » qui seront fournis pour approfondir la réflexion et lancer le débat.

Anticipant les différentes problématiques liées au climat, l’ONERC possède une renommée internationale, notamment depuis sa participation au Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC), dirigé par Rajendra Pachauri. Dans les prochaines éditions, "Témoignages" mettra en avant les différentes réflexions lancées par Paul Vergès sur le changement climatique.

Céline Tabou


Kanalreunion.com